REFLEXION

ENTRE NOUS : Députés, répondez présents..!

Alors, messieurs les députés de la wilaya 27, depuis la nuit des temps, les citoyens de Mostaganem vous interpellent pour prendre vos responsabilités en tant qu’élus pour défendre les dossiers lourds de la wilaya, et faire entendre la voix de la population à haut niveau pour élever Mostaganem au rang des grandes villes et permettre aux citoyens de jouir des services de l’Etat-mère, qui n’a jamais privé ses enfants de ses générosités.



Oui, messieurs les députés et sénateurs de la wilaya, votre absence sur la scène politique a privé Mostaganem d’être retenue dans la carte nationale de la santé et a mis fin à ses espérances de voir se réaliser un centre anti-cancer (CAC) sur son sol.   
Messieurs les supers élus de la wilaya de Mostaganem, que vous changez de puces, ou de résidence ou que vous roulez à bord de 4X4 ne vous évitera jamais la culpabilité au vue de vos électeurs offusqués par vos promesses électorales non concrétisées.
L’histoire retiendra votre silence coupable vis à vis des grands dossiers de développement en souffrance. Combien de fois la société civile et les citoyens ont eu recours à vos personnes  pour demander assistance pour le dossier du centre anti cancéreux devant le gouvernement, ou au moins se souvenir des 1400 cancéreux qui font la navette Mostaganem- Oran pour une séance de radiothérapie !
Saviez –vous messieurs, les députés ; parmi-eux, il y a ceux qui sont morts, mais vous ne me croiriez jamais si je vous dis que parmi ceux qui sont décédés, il y a ceux qui ont voté pour vous, je sais que  vous ne vous souvenez pas parce que vous n’avez pas assisté à leurs funérailles ! Mais au moins sauver la face et défendez  le projet de la réalisation d’un CAC à Mostaganem pour se souvenir de ceux qui sont encore en vie !
Oui messieurs les députés, votre immunité de parlementaires, pourra vous dispenser de toute poursuite ou critique, mais ne soutiendra jamais votre crédibilité devant vos électeurs qui ont tissé autour de votre discours électoral une pyramide de rêves.
Souvenez-vous de moi et des autres qui, il y’a quelques mois, vous ont demandé aide et assistance et vous avez répondu avec un gentil ‘niet’’.
Pour vous rafraichir la mémoire, je vais reconstituer notre conversation au téléphone :
« Allo ? Je suis un citoyen qui a voté pour vous… J’ai un problème, on m’a expulsé de mon logement, ma famille et moi, nous sommes à la rue, nous attendons votre…, où êtes-vous ?...Je peux rien faire pour vous monsieur le citoyen, je suis en réunion au parlement… mais monsieur le député je ne vous ai pas vu à la télévision…Oh tu me casses la tête avec tes questions ; le logement c’est l’affaire du wali…Allez voir avec le chef de daïra ?  »
L’absentéisme est un phénomène bien connu dans l’univers scolaire,  aussi dans celui de l’administration publique pour tromper sa hiérarchie, mais lorsqu’il s’agit du comportement du législateur, on ne peut l’expliquer autrement, que par une simple tricherie aux obligations électorales.
Rien n’est perdu, il est encore temps pour nos députés de profiter de l’occasion des visites des ministres à la wilaya, de leur présence à l’APN pour s’entretenir avec les ministres concernés sur les projets phares de la wilaya.
Aujourd’hui, l’occasion se présente, avec la venue de l’actuel wali, qui a ‘’dérouillé’’ les grand dossiers de développement, longtemps en veilleuse, tels que les projets de la gare maritime, l’aérodrome, la ligne SNTF et le stade.
Et il est temps de s’y mettre pour convaincre le gouvernement de la nécessité de ces projets pour le développement de la wilaya. Sauf s’ils ont décidé de changer de résidence. Sinon, à quoi bon être député, physiquement présent, si l’on est absent sur le terrain, sauf si on a d’autres chats à fouetter ?

 

Riad
Dimanche 6 Décembre 2015 - 18:54
Lu 502 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+