REFLEXION

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : 1,6 million d'étudiants attendus aujourd’hui pour la rentrée universitaire

Plus de 1,6 million d'étudiants sont attendus pour la rentrée universitaire 2016/2017, dont le coup d'envoi sera donné à partir de Biskra par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Tahar Hadjar.



Sur ce total, quelque 323.822 nouveaux bacheliers sont attendus à travers les universités du pays, où l'ouverture de la nouvelle année universitaire sera donnée par M. Hadjar à partir de l'université de Biskra, par un cours inaugural sous le thème du plagiat scientifique. Entre temps, le dépôt des demandes de transfert des nouveaux bacheliers ont débuté mercredi dernier, et pour la première fois par voie électronique, mercredi à travers le territoire national. Cette opération, qui prendra ce samedi, a pour but de faciliter la tâche aux étudiants, à travers la mise en place d'une plateforme électronique leur permettant de faire entrer leurs noms et leurs mots de passe fournis lors des inscriptions. Ainsi, les étudiants concernés par ce transfert et dont le nombre est "considérable" selon le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, recevront une réponse à leurs doléances à partir du 20 septembre. Dans le but de développer le secteur universitaire et d'assurer une meilleure prise en charge des étudiants, l'Etat a déployé de grands moyens humains et matériels. A cet effet, le ministre du secteur avait affirmé que "100.000 places pédagogiques seront réceptionnées à l'occasion de la rentrée universitaire 2016/2017 pour porter la capacité globale des places pédagogiques au niveau national, a-t-il dit, à près de 1.400.000". Dans le même cadre, "55.000 nouveaux lits seront également livrés au secteur pour porter les capacités des œuvres universitaires à plus de 700.000 lits", avait-il indiqué. Dans l'objectif de renforcer les capacités d'encadrement pédagogique et scientifique, M. Hadjar a précisé que "le secteur prévoit plus de 5.400 nouveaux postes budgétaires au recrutement des nouveaux enseignants chercheurs". L'amélioration du niveau des œuvres universitaires n'est pas en reste, puisque le ministre avait affirmé qu'une conférence nationale dédiée aux œuvres sociales devra être organisée "dans le cadre d'une vision réformatrice des modes de financement et de gestion". Il avait insisté, à cet égard, sur la nécessité de promouvoir et d'accompagner les initiatives de création de clubs scientifiques et culturels par les étudiants afin de leur permettre d'exprimer leur capacité et leur talent.

Ismain
Samedi 17 Septembre 2016 - 18:05
Lu 220 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+