REFLEXION

ENFANTS MALTRAITES EN ALGERIE : 1818 enfants ont été victimes d’agressions sexuelles en 2013

L'enfance est-elle en danger en Algérie !? Se référant aux chiffres divulgués par la police et aux alertes lancées par le réseau NADA, il y'a de quoi s'alarmer. Selon les intervenants, 6321 enfants ont été victimes de violence durant l'année 2013 à travers le territoire national dont 1818 cas victimes d'agressions sexuelles et 14 enfants assassinés froidement.



L'enfance maltraitée, en Algérie est devenue au fil des années un sujet de discours de hautes instances politiques et même judiciaire après l'entrée en vigueur de la condamnation à la peine de mort contre toute atteinte à la vie d'un enfant, comme l'affaire de la petite Nadia à Mostaganem, morte en 2013 à l'âge de 9 ans sous les coups de sa voisine. La maltraitance est "un phénomène de santé publique massif", estime un épidémiologiste qui tente de faire reconnaître l'enfance en danger comme grande cause nationale. Les conséquences sont graves, beaucoup d'enfants souffriront d’handicaps, de troubles psychologiques ou pourront à leur tour se livrer à la violence. Le nombre d'enfants maltraités concernés est considérable. Combien exactement ? Impossible à dire. Les spécialistes parlent de "chiffre noir". Le commissaire divisionnaire, Mme Kheira Messaoudène, chef du département de la protection de l'enfance, a révélé que les services de police ont enregistré 6321 enfants victimes de violence durant l'année 2013 à travers le territoire national dont 1818 cas victimes d'agressions sexuelles et 256 victimes d'enlèvement et 14 enfants ont été assassinés durant l'année passé. De son coté, le président du réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA), M. Arrar Abderrahmane, à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance (le 1er juin), revient sur le nombre de cas d’enfants maltraités en Algérie. Le numéro vert (30 33), mis en place par NADA en guise de mécanisme d’alerte et de suivi de la situation de l’enfant en Algérie, a enregistré 16 115 appels en l’espace d’une année. Selon, lui les cas de la maltraitance et de l’exploitation d’enfants dans le milieu du travail, s’élèvent à 4 787. Les cas de victimes de conflits familiaux (divorce, et autres…), s’élèvent à 2 465, tandis que 913 enfants ont été victimes d’agressions sexuelles, 1 193 cas d’enfants victimes de violence en milieu scolaire et 645 enfants impliqués dans la prostitution. Selon, le président du réseau NADA, 350 mille enfants travaillent en Algérie, dont un nombre très important vivent dans la rue et 27 enfants agressés sexuellement par jour.

Riad
Mardi 3 Juin 2014 - 10:57
Lu 640 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+