REFLEXION

ENFANTS AUTISTES A MOSTAGANEM : Appel à la création d'un centre de référence pour le suivi des malades



A l'occasion de la journée nationale des handicapés, il est intéressant de revenir à cette frange de notre société, qui reste très marginalisée malgré les tentatives de prise en charge par les pouvoirs publics. L’autisme est une maladie méconnue, qui connait une inquiétante propagation à Mostaganem  dont le nombre dépasse les 300 autistes. Malgré ce chiffre important de cas de cette maladie, l'autisme reste méconnu du grand public et c’est une épreuve dure pour les parents. «Découvrir que son enfant est autiste est le pire des cauchemars que j'ai vécu», a déclaré une mère d’une fille autiste. Plusieurs mères et pères Mostaganémois  vivant la même situation se solidarisent pour demander de l'aide aux autorités locales. Depuis des années, ils se battent pour faire entendre leur voix et attirer l'attention sur cette maladie lourde, mais ces parents commencent à désespérer tellement leur peine est grande. L’enfant autiste peut sembler se développer normalement pour se replier ensuite et devenir indifférent à tout contact social. Les parents estiment que l'autisme ainsi que les maladies neuromusculaires doivent faire l'objet d'un programme national de santé publique avec une législation appropriée à cette maladie et une scolarisation inclusive des enfants autistes dans des établissements d'enseignement public, destinés exclusivement à ces enfants.                         

Flih.s
Samedi 14 Mars 2015 - 09:49
Lu 468 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+