REFLEXION

ENFANT TUE A MARSEILLE : Le conducteur tente de fuir vers l’Algérie



Un homme soupçonné d'avoir été au volant d'un fourgon ayant renversé et tué mardi un enfant de 4 ans à Marseille, a été interpellé dimanche matin à l'aéroport d'Orly alors qu'il s'apprêtait à partir pour Alger, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.A la suite d'éléments d'identification, et notamment une photo, diffusés via un mandat de recherche dans tout le pays, l'homme a pu être arrêté par la police de l'air et des frontières, selon cette source, qui précise que le mandat d'arrêt vaut mise en examen.Organisant sa fuite, il avait prétexté un décès dans sa famille. Selon une autre source proche de l'enquête, il était en situation irrégulière en France, et muni d'un sauf-conduit algérien périmé depuis vendredi.Placé en garde à vue, il devrait être présenté au juge d'instruction de Marseille en début de semaine, a indiqué le parquet.L'accident s'était produit mardi vers 20H00 dans le quartier populaire de la Belle de Mai. L'enfant, accompagné de sa soeur de 12 ans, traversait le boulevard de la Révolution, une rue passante, pour acheter des bonbons chez l'épicier, lorsqu'il a été renversé par un utilitaire Peugeot, avec deux personnes à l'intérieur d'après des témoins.Le conducteur s'est alors arrêté et a déplacé le corps de l'enfant d'une cinquantaine de mètres avant de le déposer sur le trottoir et de prendre la fuite. Une information judiciaire avait été ouverte par le parquet des chefs d'homicide involontaire aggravé par un délit de fuite et défaut de maîtrise du véhicule.La peine encourue est de sept ans d'emprisonnement.

Réflexion
Mercredi 17 Août 2011 - 10:55
Lu 396 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+