REFLEXION

ENFANT TERRORISE AVEC UN CHIEN A LA CITE IBN-SINA : La prison ferme pour les quatre auteurs



Le tribunal criminel près la Cour de justice d’Oran a condamné, avant-hier, deux accusés à un an de prison ferme, suite à leur implication dans une affaire liée à la menace d’un enfant mineur avec un chien féroce, alors qu’un troisième accusé a bénéficié d’un non-lieu pour  absence de preuves, tandis que le tribunal a condamné deux autres accusés à 10 ans de prison ferme par contumace. Les faits de cette affaire selon le déroulement du procès, remontent au mois d’avril dernier, suite au déroulement d’un grave et horrible incident qui s’est déroulé suite à une prise d’images qui est apparue sur le réseau social « Facebook », démontrant un enfant mineur âgé de 7 ans terrorisé par un chien féroce, à la cité Ibn-Sina, à Oran,  sous le regard hilare d’un jeune homme résidant  au même quartier, suite auquel une enquête judicaire a été déclenchée  par le procureur de la République qui a conduit à l’arrestation de 3 personnes et la confiscation de l’animal qui a été utilisé pour terroriser l’enfant. Au cours de l’interrogatoire des accusés impliquées dans cette affaire, ils ont confirmé que l’enfant était habitué à jouer avec le chien. Au cours de l’audience avant-hier, les accusés ont confirmé qu’ils n’avaient aucune intention par leur geste de faire du mal à l’enfant, ce qui a été confirmé par ce dernier qui était accompagné par son père.                       Touffik 

Touffik
Lundi 7 Décembre 2015 - 17:17
Lu 267 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+