REFLEXION

ENFANCE ABANDONNEE : Des enfants à l’attente d’une famille

En ce mois consacré à l’enfance, « Réflexion » a choisi de célébrer cet événement, en se rendant à la maison de l’enfance abandonnée de « la vallée des jardins » (des jardins qui n’existent plus) sise à la sortie sud de la ville, et en publiant le cri de détresse d’une de ces enfants là, une pupille de la nation.



ENFANCE ABANDONNEE : Des enfants à l’attente d’une famille
En ce mois, dédié, par l’Unicef à la promotion des droits des enfants, et au 20ème anniversaire de la ratification de la charte de ces droits par l’Algérie, qui le célèbre également par de vastes campagnes de sensibilisation autour du thème par l’animation de conférences et d’autres manifestation culturelles destinées au monde de l’enfance… en ce mois consacré à l’enfance, « Réflexion » a choisi de célébrer cet événement, en se rendant à la maison de l’enfance abandonnée de « la vallée des jardins » (des jardins qui n’existent plus) sise à la sortie sud de la ville, et en publiant le cri de détresse d’une de ces enfants là, une pupille de la nation. C’est une immense maison, cernée par une clôture où un agent de sécurité assure le gardiennage et la sécurité des lieux, au sein d’une piaule, demeure l’unique accès à cette pouponnière sous haute surveillance médicale et sécuritaire, la visite des lieux est presque interdite et semble être soumise à l’aval de la direction de l’action sociale, et surtout pour les journalistes qui paraissent être « des déformateurs de l’information » d’après une personne qui ne supporte pas les gens de cette corporation, pour des raisons que nous ignorons et qui n’a aucune raison d’être en ce lieu là ; mais finalement, nous avons fini par nous faire admettre au sein de cette maison, par une « connaissance » qui nous a fait visiter les lieux de ces enfants « abandonnés », qui partagent deux vastes chambres, l’une avec six lits où dorment de jeunes nourrissons, et l’autre chambre contient une dizaine de lits où uniquement 4 lits sont occupés, deux autres nourrissons dormaient profondément, le reste des enfants était dans l’immense salle de séjour où les deux derniers enfants, jouaient sur une moquette, sous l’œil attentif d’une nourrice. La « maison » semble être bien entretenue, grâce aux soins particuliers de 02 femmes de ménage, elle respire la propreté et dégage la bonne odeur d’un désodorisant de chambres, les pièces sont peintes avec des couleurs vives et gaies, les 10 enfants sont bien soignés, et se portent formidablement, ils sont pris en charge par 04 nourrices qui se relayent à tour de rôle, sans relâche, ils sont bien nourris, vaccinés et subissent de temps à autre, des consultations périodiques, ils sont âgés d’un mois à presque 18 mois, ils portent 03 prénoms, conformément à la réglementation en vigueur, en attente d’un nom de famille, qui tarde souvent à venir… Ces enfants là, disposent de presque de la totalité des droits que la charte internationale octroie aux enfants du monde, ils sont bien protégés sur presque tous les plans, rien ne leur manque, sinon et sauf, cet essentiel…. Ils ont besoin de la chaleur d’une réelle mère, qui les serre contre elle, d’un père qui, tous les soirs, demande à cette mère de leurs nouvelles…Ils souffrent de ce manque flagrant d’amour et de tendresse et de l’affection des parents, si heureux d’eux…C’est leur manque quotidien et « Réflexion » en profite pour lancer un appel, cher à la direction de cette institution « familiale », pour l’offre en tous genres de produits utiles à ces enfants, mais, surtout, la meilleurs offre qui demeure l’adoption d’un de ces enfants qui ont réellement besoin de famille qui les élèves en toute dignité et les aide à s’épanouir sans se sentir en marge de la société, donc, âmes charitables et sensibles, la maison de l’enfance de la vallée des jardins vous attend à bras ouverts, pour l’attente de vos contributions.

L. Ammar
Mercredi 9 Décembre 2009 - 23:01
Lu 711 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+