REFLEXION

EN VUE D’AMELIORER LA QUALITE DE VIE DES CITOYENS : La nécessaire mise à niveau de la ville d’Arzew

Nous avons appris de source proche de la wilaya d’Oran, que les autorités locales se penchent actuellement sur l’élaboration d’un plan de mise à niveau de la ville d’Arzew, devenu impératif selon les dires même du chef de l’exécutif de la wilaya, après la visite qu’il vient d’effectuer dans cette commune aux fortes potentialités.



Arzew doit retrouver sa splendeur", a souligné M. Zaalane Abdelghani se désolant de l’état de décrépitude des bâtisses du centre-ville, notamment à l’intérieur du noyau historique qui est complètement délaissé."Une attention particulière doit être accordée à ce grand pôle de développement en terme de mise à niveau et d’amélioration urbaine par des opérations de rattrapage", a-t-il soutenu, invitant les élus locaux et les responsables des services techniques à conjuguer les efforts pour répondre aux préoccupations sociales. Devant une assistance formée de représentants de la société civile, des élus locaux et des directeurs de l’exécutif de wilaya, le chef de l’exécutif s’est élevé contre les retards accusés dans le règlement des dossiers relatifs à la cession de biens de l’Etat "qui traînent en longueur, alors qu’ils pouvaient être réglés par des commissions locales dûment habilitées". Au sujet de la route de la corniche d’Arzew qui mène vers l’agglomération "Akid Othmane", le wali a invité le directeur de l’urbanisme et de la construction à élaborer les cahiers de charges pour l’entame des travaux à l’arrêt depuis 2001, annonçant qu’une enveloppe de 200 millions DA, qui représente la moitié du coût du projet, sera débloquée sur le budget de wilaya programme de 2014, dans une première étape. M. Zaalane a procédé auparavant à l’inauguration d’un nouveau centre de santé de proximité à haï El Emir Abdelkader à Arzew, avant de s’enquérir de l’état d’avancement de certains projets en voie d’achèvement dont, notamment, ceux de la piscine semi olympique, des 850 logements LPL et d’aménagement et d’équipement de l’Institut national de formation professionnelle, qui sera ouvert au mois de septembre 2014. Le wali a procédé également à la pose de la première pierre pour la réalisation d’une Sûreté de daïra, ainsi que celle d’un programme de 1.300 logements de type LPL. A El Mohgoun, une agglomération secondaire, il s’est enquis de l’avancement du chantier de réalisation du chemin de fer de la ligne El Mohgoun-Arzew sur un tracé de 3,5 km. Le taux d’avancement des travaux (30 %) a fait réagir le wali qui a ordonné la tenue d’une réunion pour lever toutes les contraintes qui font obstacle à ce projet qui accuse "un grand retard". M. Zaalane s’est enquis, dans la même localité, du programme de réalisation de 850 logements de type public locatif (LPL) qui connaît un taux d’avancement de 50%. Selon le directeur général de l’OPGI d’Oran, la daïra d’Arzew a bénéficié de 3.520 logements LPL dont 2.740 unités au profit de la localité d’El Mohgoun. Le wali a procédé, en début de tournée, à la réouverture du siège de la CNAS d’Oran.

r Medjadji H.
Vendredi 27 Décembre 2013 - 16:57
Lu 67 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+