REFLEXION

EN PREVISION DU PELERINAGE 2011 A SIDI BEL-ABBES : Les commissions médicales à pied d’œuvre



En prévision de l’accomplissement du rite du pèlerinage pour l’année 2011, correspondant à l’année 1432de l’hégire, les deux commissions médicales installées le 9 mai dernier sont à pied d’œuvre, après avoir tracé un programme d’action et lancé l’opération de consultations médicales à travers la wilaya de Sidi-Bel-Abbès. A cet effet et afin d’avoir une idée précise sur le déroulement de cette opération et informer les futurs hadjis et les lecteurs, le responsable de la prévention de la direction de la santé et de la population, nous dira : « Les futurs candidats aux lieux saints de l’Islam seront soumis, comme ce fut le cas l’année précédente, à une expertise psychiatrique et bien sûr un bilan. D’ou chacune des commissions mises en place se compose de 3 médecins (1 psychiatre, 1 cardiologue et 1 médecin généraliste) ». Et de poursuivre, « l’opération des consultations médicales a été lancée cette année le 17 mai dernier au sein de l’EPSP de Marhoum, une commune du sud de la wilaya, alors que jusqu’ici les commissions médicales commençaient toujours par la cité de la Mékerra. Après Marhoum, les commissions se sont rendues vers les EPSP des daïras de Telagh, Ténira, Aïn-El-Berd, Sfisef et Ben-Badis. Pour la ville de Sidi-Bel-Abbès qui enregistre le plus grand nombre de futurs candidats au pèlerinage, les unités médicales auront lieu les 14-15 et 16 juin au niveau de l’EPSP de Haï El Houria ex «clo », croit-on savoir. Il a été demandé à l’ensemble des pèlerins un bilan (radio thorax) ECG, bilan sanguin, FNS etc… D’autre part, la deuxième phase de l’opération concerne la vaccination des hadjis contre la méningite coccique, la méningite diphtérique, tétanos, le syndrome de l’influenza et le vaccin antigrippal.Dans ce sillage et d’après le docteur Borsali, il ya plusieurs maladies qui rentrent dans l’inaptitude du pèlerin, parmi elles les maladies cardiaques et surtout les maladies mentales. Les pèlerins porteurs de ces infections seront déclarés inaptes par les commissions et de ce fait remplacés par d’autres postulants aux lieux saints de l’Islam. Concernant le quota de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès, il est estimé à 500 hadjis tirés au sort. Une campagne de sensibilisation à l’intention des hadjis de la wilaya sur l’exécution convenable, selon la chariaâ de ce rite de l’islam sera organisée.

Daouadji.M
Samedi 4 Juin 2011 - 11:11
Lu 366 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+