REFLEXION

EN PREVISION DE LA SAISON HIVERNALE : L’assainissement à Tissemsilt tarde à se concrétiser

La situation de certaines routes de la ville de Tissemsilt ne plaide pas à l’avantage des responsables locaux, après les opérations de rafistolage et de bricolage opérées çà et la depuis des lustres donnant l’impression qu’ils avaient rempli convenablement leurs rôles d’élus. Revoilà ces mêmes routes devenues indicateur de problèmes d’inondation vu que les avaloires et les caniveaux ne sont encore pas nettoyés.



Certaines routes, voies et autres chaussées pourtant récemment rafistolées sont, aujourd’hui, éventrées et personne n’a osé intervenir depuis son poste de responsabilité pour mettre fin à certaines pratiques restées impunies et seul le citoyen paye les frais. Le citoyen a dû remarquer que ce travail de bricolage a déjà montré ses défauts, des cas édifiants n’en manquent pas du côté de la cité El-Wiaam, des 320 logements, route de l’hôpital, etc.  Ce qui dérange le plus ce sont ces tranchées exécutées sur les routes et les chaussées pour divers travaux mais avec une certaine complicité, le rétablissement de la situation s’est fait oublier et la garantie exigée pour tout travail de remettre la route ou la chaussée à son état initial s’est évaporée laissant apparaître de faux dos d’ânes, des amas de terre et une urbanisation défigurée, ce qui a fait dire plus d’un que ça a toujours été comme ça et que les mentalités avec lesquelles on gérait la ville sont restées les mêmes au point où la dégradation a touché le fond et si aucune intervention ne sera faite dans un avenir très proche, le scénario des routes envahies par la boue et les eaux pluviales fera certainement surface. En somme, si le citoyen et dès maintenant dénonce cette situation qui ne l’arrange pas et qui se répète malheureusement chaque année, il lui est légitime de réclamer que des opérations de maintenance soient systématiques, perfectionnées et multiples, le goudronnage des tranchées et le raccommodage des cavités ne concernent pas uniquement le centre-ville, autres endroits au chef-lieu de la wilaya méritent beaucoup plus d’intention de la part des responsables.

A. Ould El Hadri
Lundi 10 Octobre 2016 - 18:14
Lu 1235 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+