REFLEXION

EN PREVISION DE L’AID EL ADHA : La DSA prend ses dispositions

Très particulièrement pour cette année des dispositions draconiennes ont été prises dans toute la wilaya de Mostaganem par les autorités et les pouvoirs publics pour veiller au bon déroulement de l’opération commercialisation et abattage des moutons destinés au sacrifice tel qu’il a été dicté dans la religion musulmane qui a toujours prêché l’Hygiène et la santé.



A cet effet et à quelques jours de  l’Aid El Adha, les autorités locales ont pris un certain nombre de décisions pour que cette opération se déroule dans de très  bonnes conditions d’hygiène  dans le souci de préserver la santé de la population, beaucoup d’espaces ont été réservés, dont des points de ventes au nombre de 20, démarqués par les services de la direction de l’agriculture, sous l’égide des vétérinaires délégués en ce sens pour la vérification des certificats de conformité et de bonne santé des bêtes prêtes à l’abattage où à défaut, prendre en charge le cheptel impropre à la consommation afin de l’interdire à la vente et prendre des mesures dans l’intérêt du consommateur. A l’instar des  années passées, les autorités ont pris en considération toutes les attentes et les préoccupations  des citoyens, c’est pourquoi on a constaté  beaucoup de changements  dans un sens positif dans les prises de décisions qui ont été opérées pour la  prise en charge de cette opération, qui a attirait l’attention de certains responsables qui ne sont pas restés  indifférents aux accidents survenus durant  les années précédentes  en raison de l’anarchie qui y régnait. A cet effet, les vétérinaires se sont rapprochés auprès des éleveurs et des maquignons, afin de les instruire sur  les modalités à respecter, ils ont insisté sur  le respect de l’hygiène et de la propreté qui est le souci majeur des pouvoirs publics qui seront intransigeants face à tout manquement aux instructions de ces décisions de discipline et d’organisation prises au sérieux par qui de droit. Un contrôle rigoureux dans les marchés à bestiaux et même dans les abattoirs le jour de l’Aid sera effectué et des sanctions seront prises à l’encontre de toute infraction et manquement au respect de ces instructions. Pour finir, des mises en gardes ont été prises  pour sensibiliser le citoyen  sur les préjudices que  peut causer la consommation de la viande non contrôlée sur la santé, comme les dangers de certaines zoonoses, spécialement le Kyste Hydatique. Un objectif pour permettre aux citoyens de célébrer dans de bonnes conditions la fête de l’Aid El Adha. De sources fiables proches de la DSA, 100.000 moutons ont été vaccinés et 100 000 autres têtes de Cheptel, feront l’objet d’une seconde campagne de vaccination.

B.Adda
Samedi 5 Octobre 2013 - 22:00
Lu 160 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+