REFLEXION

EN PREVISION DE L’AID EL ADHA : L’achat du mouton sur autorisation vétérinaire



Les mesures draconiennes mises en place, notamment la présentation du certificat de bonne santé exigé pour le mouvement du cheptel et l’autorisation pour accéder au marché à bestiaux et une autre pour faire sortir son mouton du marché, ont créé une espèce de pressing sur les services vétérinaires. Par ailleurs, l’on apprend que le marché de Larbaâ situé dans la zone de Béni-Slimane, où le plus grand foyer de contamination par l’épizootie de fièvre aphteuse a été enregistré, restera fermé jusqu’à nouvel ordre, a-t-on appris de sources sûres. Les autorités compétentes appellent dans la même occasion les éleveurs et les agriculteurs à rester vigilants en cette période délicate. Cette nouvelle mesure d’autorisation de déplacement vous sera délivrée sur place par les services vétérinaires avec un document décrivant la traçabilité du cheptel. Un document qui doit rassurer la clientèle sur l’élevage d’origine, l’itinéraire et l’état sanitaire des bêtes tant la fièvre aphteuse fait peur encore à certains gens.                

ASM
Mardi 23 Septembre 2014 - 17:54
Lu 284 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+