REFLEXION

EN MARGE DE LA VISITE DU PREMIER MINISTRE FRANÇAIS JEAN-MARC AYRAULT : Convention de partenariat entre Algérie-Poste et le Groupe français La Poste



Algérie-Poste et le Groupe français La Poste ont signé lundi à Alger une convention de partenariat portant notamment sur un échange d’expertises, de développement des compétences et la création de transferts financiers. L’accord, signé dans le cadre de la visite en Algérie du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, porte également sur "l’échange d’intérêts, le prolongement de la coopération dans le domaine des services postaux et financiers postaux, le partenariat dans les métiers de la poste et du courrier et enfin, sur les opérations de gestion, la limitation et le suivi des dépenses", est-il stipulé dans le contrat. En vertu de ce contrat, conclu en présence de la ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri et le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, la partie française s’engage "à contribuer au développement des services en Algérie à travers le transfert de ses connaissances vers Algérie-Poste", précise le document. D’une validité d’une année, le cadre juridique de cet accord sera déterminé ultérieurement entre les deux parties qui s’engagent, selon les clauses du document, à "respecter les chartes nationales et internationales" dans le domaine de la Poste, est-il aussi explicité. "Nous avons exposé un ensemble de projets réalisés en Algérie qui pourraient éventuellement renforcer la collaboration entre les deux pays à travers une participation active et dynamique des deux parties. Nous avons beaucoup d’espoirs d’aboutir à des projets communs qui seront réalisées dans un futur très proche", a déclaré à la presse la ministre Zohra Derdouri, peu avant la signature de l’accord de partenariat. Mme. Derdouri a fait savoir, par ailleurs, que les "portes demeurent ouvertes" pour une éventuelle "intégration" de sociétés algériennes avec leurs homologues françaises, et ce, après évaluation des "avantages" et des "conséquences" d’une telle association, a-t-elle précisé.                         

Ismain
Mardi 17 Décembre 2013 - 16:49
Lu 372 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+