REFLEXION

EN DEPIT DU TAUX DE CHOMAGE ASSEZ ELEVE : 11 500 étrangers activent à Oran



EN DEPIT DU TAUX DE CHOMAGE ASSEZ ELEVE : 11 500 étrangers activent à Oran
Selon les statistiques établies par les services de l’emploi de la wilaya d’Oran, 11 500 employés étrangers activent dans 04 principaux secteurs d’activité à la capitale de l’Ouest. Près de 6 000 employés ont été recensés pour le seul secteur du bâtiment et des travaux publics et hydraulique (BTPH). Les 03 autres secteurs d’activité, à savoir l’industrie, l’artisanat et les services agricoles, employaient respectivement 5 683, 40 et 33, selon les mêmes sources. Concernant les nationalités de ces employés, l’on saura que les Chinois se classent en tête de liste avec 5 339, suivis des Philippins et des Coréens dont le nombre est respectivement de 1 624 et 390 personnes. Les Japonais, les Turcs, les Syriens et les Espagnols sont respectivement de l’ordre de 287, 371, 258 et 110 ressortissants. Cependant, la wilaya d’Oran continue d’enregistrer des taux assez élevés de chômage. Et ce, en dépit des programmes d’emplois mis en vigueur pour toutes les tranches de la société et à tous les niveaux d’instruction. Les causes relevées pour cet écart semblent se résumer dans le manque de qualification des candidats à l’emploi, la précarité de l’emploi en lui-même (saisonnier, contractuel, durée déterminée…) ainsi que les salaires qui restent en dessous du pouvoir d’achat des Algériens.  A signaler que ce propos que les ressortissants étrangers découvrent, pour leur part, en l’emploi local un marché juteux qu’ils exploitent sans relâche au point de demander la nationalité algérienne pour pouvoir y exercer sans contrainte de permis de séjour de travail.                   

D.H
Dimanche 23 Décembre 2012 - 00:00
Lu 243 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+