REFLEXION

EN CETTE PERIODE DE CANICULE : Seule solution, fuir Adrar pour la mer

L’été dans la wilaya d’Adrar, dure sept mois sur douze et durant les mois de juillet et aout, le mercure s’affole et le thermomètre indique souvent des chiffres hallucinants plus de 46 voire 48 degrés. Même la nuit, vers deux heures du matin, il fait plus de 31 degrés. De quoi vous donnez le tournis.



EN CETTE PERIODE DE CANICULE : Seule solution, fuir Adrar pour la mer
Beaucoup de familles, d’enfants n’ayants pas les moyens et privés d’un budget conséquent, ne peuvent se permettre le luxe de voyager, voire s’offrir des vacances. Ces journées interminables sous une chaleur lourde et pesante et un soleil de plomb, ils les poussent soit dans des écoles coraniques, soit pour l’apprentissage du coran avec comme seul confort un vieux ventilateur dont les pôles brassent un air chaud. D’autres, plus malins, ont dégoté un petit boulot : vente à la criée au marché des fruits et légumes pour des horaires qui dépassent souvent les 12 heures ou comme plongeur ou serveur dans un café ou gargote. Les plus chanceux, rejoignent les villes du nord et c’est le cas de 490 enfants (garçons et filles) en provenance des 28 communes d’Adrar qui se rendent pour 15 jours dans des centres de vacances dans la région d’Alger grâce notamment à la participation du ministère de la solidarité. Le transport étant assuré par le MDN. Une opportunité pour ces enfants qui découvrent la mer pour la première fois et qui fuient ce désert chaud et brulant. Leurs récits firent délirer plus qu’un. La Sonatrach vient également d’emboiter le pas en envoyant 80 bambins à Sidi Fredj : Un bonheur quasi assuré et une joie incommensurable. 30 personnes du troisième âge prises en charge par la DAS ont été dirigées vers les wilayas de Temouchent, de Bel Abbès et de Mascara, vers des stations thermales telles que Bouhdjar et Bouhanifia. Les personnes âgées sont encadrées par un personnel spécialisé qui leur garantit un suivi régulier et un confort durant leur séjour. La visite de sites religieux est également programmée ; joindre l’utile à l’agréable. Multiplier ce genre d’initiatives apporte indubitablement soulagement et joie parmi tous ceux qui sont retenus pour ce voyage (enfants et adultes).

M.Chérif
Vendredi 8 Juillet 2011 - 10:55
Lu 432 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+