REFLEXION

EN ATTENDANT QUE LA JUSTICE SE PRONONCE : Démission forcée du P/APC de Hassi Mefsoukh



Installé, il y a peine 05 mois par décision de la DRAG et sur proposition du chef de la daïra de Gdyel, pour divers problèmes qui avait secoué cette municipalité, notamment par l’éviction de l’ex maire Haoui, qui a été remercié pour avoir dénoncé les différents dépassements et transactions douteuses des ventes des lots de terrains de Hai Bouamama dans la commune de Hassi Mefsoukh. Une situation qui a eu un impact sérieux ,du fait que l’actuel maire qui vient de démissionner de son poste, avait été cité par l’ex P/APC, pour avoir attribuer à de fausses décisions de concession de plusieurs lots de terrains qui ont été revendus par ses soins au prix fort soit, 80 millions et 120 millions la parcelle de terrain d’une superficie de 200 mètres carré et plus. De ce fait, et devant les dénonciations des membres de cette municipalité qui enregistre beaucoup de dépassements et de détournements du foncier surtout, le nouveau maire pour s’en sortir, puisqu’il n’avait pas le choix, vue la situation, a jugé utile de déposer sa démission en attendant la suite des procédures judiciaires, qui devront être prononcées en sa faveur durant les prochains jours. Affaire à suivre.

Medjadji H
Dimanche 31 Juillet 2011 - 10:14
Lu 355 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+