REFLEXION

EN ATTENDANT D’ADAPTER SON NIVEAU : L’APW de Mostaganem adopte son exécutif

Pour une première assemblée extraordinaire de l’APW de Mostaganem, il y a de quoi dire que le concept de présentation par le biais du chef de département de droit, de la loi relative à la wilaya devant la fraiche assemblée, ne fut pas une aussi saugrenue idée quand l’on juge de la maturité de certaines interrogations de certains élus.



EN ATTENDANT D’ADAPTER SON NIVEAU : L’APW de Mostaganem adopte son exécutif
Premier point à l’ordre du jour de cette session extraordinaire tenue jeudi matin dans le but de procéder à l’adoption de son règlement intérieur ainsi que l’installation de son bureau Exécutif, fut la présentation par le chef du département de droit de la fac de Mostaganem de la loi 12/07 du 21/02/2012 relative à la wilaya et au rôle de l’élu avec focalisation sur ses droits, ses devoirs tout comme des mesures coercitives pour causes disciplinaires. Une circonstance qui eut lieu dans une ambiance somme toute ordinaire, mais dont certaines interventions semblent être venues rappeler le titre de « quels élus pour quelle APW ? » dédié dans le temps à l’ancienne APW. Car, loin de faire dans le rabat-joie de l’ambiance bon enfant de la nouvelle assemblée ; la question plénière d’un élu voulant savoir si l’université relève de l’Exécutif de la Wilaya, aurait pu passer pour une question intelligente si éventuellement le cas était assujetti à un autre cadre. Mais de voir une aussi candide question lancée en toute honte bue lors de la première session, eh bien il fut aussi en conséquence question de têtes qui hochaient tant à l’hémicycle qu’à l’estrade officielle, en signe de fascination devant tant de carence culturelle élue. Il fallait parfois beaucoup de tact au président ou au professeur de droit pour répondre sans parodier, faut-il le relever. D’ailleurs, et heureusement le cas ne concerne pas l’ensemble de nos élus, de l’innocence des interrogations formulées il y en a eu tout de même, comme cette autre à propos de la liberté d’expression de l’élu. Et dire qu’il n’y a pas assez de liberté chez-nous et de démocratie pour assister à de semblables supplices élus ! Du reste, outre l’approbation du renforcement du parc de la wilaya par 89 véhicules, fut adopté aussi à l’unanimité le règlement intérieur, tout comme le bureau exécutif de l’Assemblée qui est composé de Mrs Hachelaf Laid, H’madna Bendhiba et Berrached Mansour alors que pour les commissions, furent retenus Mrs et Mlle, Si Affif, Hamadouch, Bengatay, Mghalat, Belhamiti Khadra, Sid-Ali Aoued et Sghiri Mohamed.  

Ilies Benabdeslam
Samedi 5 Janvier 2013 - 00:00
Lu 509 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+