REFLEXION

EN APPLICATION DES DIRECTIVES DU CHEF DE L'EXECUTIF : 5 nouveaux espaces de détente seront réalisés



EN APPLICATION DES DIRECTIVES DU CHEF DE L'EXECUTIF : 5 nouveaux  espaces de détente seront réalisés
En application des directives du chef de l'exécutif, portant sur l'aménagement d'espaces de détente et de loisirs pour familles, cinq sites potentiels ont été présélectionnés, a-t-on appris auprès du directeur de l'urbanisme et de la planification. En outre, pour donner corps à ces idées, des cahiers des charges ont été déjà établis, selon la même source. Troisième nouvel élément dans ce dossier : l'idée du montage financier semble avoir été carrément abandonnée, les instances concernées ayant opté pour l'inscription de ce projet dans le cadre du plan sectoriel, à la faveur de l'instruction 07-21 relative à l'amélioration urbaine. Parmi les espaces susceptibles d'accueillir des aires de détente et de loisirs pour familles, le tronçon de boulevard qui va des Castors jusqu'au rond-point d'El-Bahia, le segment entre les deux ronds-points de Cité Djamel et d'El-Bahia, le boulevard des Martyrs, indique-t-on de même source, qui précise qu'un compte-rendu exhaustif sur ce sujet sera remis incessamment au wali. Ce dernier avait fait remarquer, à très juste titre, qu'Oran offrait peu de choix pour les sorties familiales. En effet, El-Bahia est caractérisée par un manque d'infrastructures adéquates, la cherté des quelques lieux de villégiature qui existent encore, des prestations de service en deçà des attentes, l'insécurité ambiante en dehors du centre-ville. Selon le DUC, les espaces projetés seront dotés d'équipements adéquats, notamment un parking pour voitures, des toilettes publiques, des kiosques, des espaces pour la pétanque et le basket-ball, des pistes cyclables, etc. Des aires seront aménagées spécialement pour les enfants. Les Oranais, faute de mieux, ont tout simplement réinventé la finalité des ronds-points, qui prennent vie, chaque soir, durant le mois de Ramadhan, transformés en aires de repos et de jeux. Le visiteur occasionnel à Oran ne peut qu'être surpris lorsqu'il découvre les ronds-points de l'hôtel Sheraton, celui d'El-Morchid entre l'USTO et «Point du Jour», le pourtour du Centre des conventions près de «Akid Lotfi», ou encore celui de l'EHU qui, dès les 21h30, sont envahis par des familles débonnaires s'y installant en toute simplicité. On vient sur place avec sa chaise de jardin ou de plage, on y ramène le thermos de thé, des petites sucreries, les enfants se roulent dans la pelouse ou vont tremper leurs pieds dans les bassins des jets d'eau qui agrémentent certains de ces ronds-points.  

Medjadji. H
Mardi 25 Décembre 2012 - 00:00
Lu 165 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+