REFLEXION

EMEUTES A SIDI LAKHDAR : L’absence des élus s’est fait remarquer



De l’avis de bon nombre de citoyens et notables à Sidi Lakhdar, la responsabilité  de ces dérapages incombe aux élus quel que soit  leur statut, suite au retard accusé par ces responsables de prendre en charge  non seulement les préoccupations du citoyen, mais d’intervenir au moment opportun pour faire éviter tout dépassent. Une absence de dialogue entre les  élus  et les citoyens a conduit inéluctablement au déclenchement d'émeutes. La protestation pacifique devant le siège de la daïra et qui a duré plusieurs jours, n’a pas suffit  à ces représentants du peuple pour se déplacer sur les lieux du rassemblement  et intervenir afin de dénouer la situation qui s’envenimait chaque jour un peu plus. Aucun de ces derniers n’a essayé  de calmer les esprits. Au contraire, ils ont fuit les lieux, laissant ainsi seul le corps de sécurité se débattre face à cette  pénible  situation en usant du dialogue et de moyens pacifiques.        

B. Houssem
Samedi 17 Janvier 2015 - 19:12
Lu 550 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+