REFLEXION

EMBOUTEILLAGES, BOUCHONS… A MOSTAGANEM : Le plan de circulation est à revoir !

Circuler ou stationner en ville à Mostaganem relève du parcours du combattant, c’est ce que s’accordent à dire des automobilistes originaires de la ville où ceux de passage qui ont des difficultés à conduire dans une ville de plus en plus exigüe et surchargée d’automobiles. Il est impossible de trouver une place de libre pour pouvoir garer son véhicule, même avec l’intervention des ‘’m’targuia’’ qui contrôlent la ville.



Un centre-ville saturé dans lequel quelques commerçants s’autorisent à interdire aux chauffeurs de véhicules de stationner, mettant toutes sortes d’obstacles (chaises, tables, etc…) devant l’entrée de leurs magasins. Ajouter à cela tous ces sens uniques et panneaux d’interdiction qui bloquent les ruelles et les usagers de la route. Selon une logique qui a tendance à former des bouchons au niveau de l’avenue Mohamed Khemisti, la rue Khettab Abdelkader, vers la cité Djebli Mohamed ex ‘’Mont Plaisir’’, Près du marché couvert ‘’Ex trois ponts’’ et même au centre-ville. Ce sont là des impressions et des observations formulées par des citoyens qui assistent à chaque fois à des embouteillages étouffants à longueur de journée et très particulièrement aux heures de pointe. Depuis plusieurs années chacun suit de près l’évolution de la ville, de sa démographie galopante, ainsi que la multiplication du parc automobile et qui ont  malheureusement tendance à se développer, un constat qui va certainement motiver les responsables concernés à revoir le plan de circulation. Une urgence signalée. Les idées de réaliser des parkings à étages et des sanitaires seront  les bienvenues pour la population mostaganémoise, qui aspire à une meilleure prise en charge de toutes les doléances formulées. Certaines remarques portent sur la circulation routière, où disent quelques-uns  ‘’il est préférable de marcher dans les rues saturées de Mostaganem, mieux que de circuler avec son véhicule ou emprunter un bus, saison estivale oblige et ce dans le but d’éviter tous ces bouchons provoqués par les voitures. Une situation qui doit impliquer et citoyens et responsables concernés pour trouver un moyen plus approprié à ce problème afin de libérer la ville de cet étouffement et améliorer les conditions de vie des citoyens.

Tayeb Bey Aek
Samedi 15 Août 2015 - 17:18
Lu 554 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+