REFLEXION

EMANATIONS DE MONOXYDE DE CARBONE : 18 écoliers et un enseignant sauvés à Batna et Guelma



Ces deux derniers jours, pas moins de 18 écoliers et un enseignant ont été sauvés d’un accident qui a failli leur coûter la vie après avoir inhalé du  monoxyde de carbone provenant des moyens de chauffage dans deux établissements scolaires à Batna et Guelma, selon un bilan fourni par la protection civile. A Batna, 5 petits écoliers pris d’évanouissement après avoir inhalé du monoxyde de carbone, mercredi dernier, dans une salle de cours où étaient présents 25 élèves d’une classe préparatoire hermétiquement fermée et dont la cheminée avait été obstruée pour éviter la nidification de pigeons. Le directeur de cette école a été a été suspendu, jeudi, sur ordre du wali, Hocine Mazouz pour avoir failli à sa mission et à ses responsabilités quant à la sécurité des élèves. Alors que dans la commune d’Ain Makhlouf (55 km Sud-ouest de Guelma, 13 élèves de  l’école primaire des Frères Khebati et leur enseignant ont été secourus, jeudi, après un début d’asphyxie dû au monoxyde de carbone dégagé par le radiateur de la classe. A l’origine de cet accident, qui a failli coûté la vie à ces victimes, s’est produit à la suite de l’obstruction de la conduite d’évacuation de gaz brûlés, dans une classe de 5ème année primaire de l’école. Les écoliers et leur enseignant qui souffraient de vertiges et de nausées des suites de l’inhalation de gaz brûlés. Ils ont été rapidement secourus à la faveur de l’intervention des travailleurs de l’établissement.                       

Nadine
Vendredi 29 Novembre 2013 - 17:03
Lu 113 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+