REFLEXION

ELLE SOUFFRE D’UNE MALFORMATION CONGENITALE TRES GRAVE : Aidez la petite Djihed !

Un SOS vient d’être lancé à toutes les âmes charitables dans le pays comme à l’étranger pour venir en aide à la petite SEBBAR DJIHED FATMA, âgée à peine de 20 mois.



ELLE SOUFFRE D’UNE MALFORMATION CONGENITALE TRES GRAVE : Aidez la petite Djihed !
Le père de ce bébé, employé dans le cadre du filet social, ne percevant que 3000 DA/mois, n’arrive même pas à subvenir aux besoins les plus élémentaires de sa petite fille malade. La petite Djihed souffre d’une maladie très rare, elle est atteinte selon le médecin qui l’a examinée, d’une malformation congénitale très grave nécessitant une prise en charge médicale à vie. Sans ressources financières suffisantes, les parents n’arrivent plus à faire face à la situation, ils sont complètement abattus, le fait de voir leur fille grandir de jour en jour sans qu’ils puissent lui apporter le moindre soulagement. Ils sont totalement désorientés de par ce qu’il leur arrive, ils ne savent plus à quel saint se vouer. Ils ont du mal à comprendre la maladie de leur fille, leur quotidien est amer, rempli d’inquiétudes et de peur. Deux jeunes parents qui ne songent à rien, même pas à leur avenir, la seule chose qui les préoccupe pour l’instant, c’est l’avenir de la petite Djihed. Comment la traiter, de quelle manière pourrait-on la soigner, où va-t-on la soigner, qui va la prendre en charge et où ? Tout un train de questions qui reste sans réponses pour le moment, pour les parents. Bien que fragilisés moralement par l’handicap de leur unique enfant, les parents ne désespèrent pas et disent savoir compter sur la solidarité du peuple algérien, de la communauté algérienne établie à l’étranger et d’autres bonnes volontés à travers le monde. Cette famille cherche appui également auprès de l’Etat algérien pour lui venir en aide. Ce n’est qu’après avoir mûrement réfléchi, aidés par l’association « Solidarité jeunesse internationale » domiciliée à Toulouse, qu’un SOS fût lancé sur le site de cette dernière, l’année passée, ainsi que la publication d’un article par Réflexion en date du 24 Mars 2010, mais depuis, la famille en question n’a reçu aucune nouvelle. Aujourd’hui, les jeunes parents de la petite Djihed sollicitent le wali de Mostaganem, pour l’étude de toutes les possibilités pour leur venir en aide et sauver la petite Djihed. Aussi, le père lance un SOS à toutes les âmes charitables pour leur venir en aide, ils espèrent un élan de solidarité à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Enfin, les deux souhaitent avoir la même chance que les parents des deux petites siamoises de la wilaya de Mila qui ont été prises en charge sur intervention du wali pour un éventuel transfert en France.

Ahmed Mehdi
Lundi 27 Juin 2011 - 10:48
Lu 2930 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+