REFLEXION

ELLE GANGRENE LES PAYS DU MAGHREB : Le Maroc introduit la corruption dans le programme scolaire

Enfin le gouvernement Marocain se réveille pour combattre le fléau de la corruption qui gangrène le pays depuis de longues dates.



ELLE GANGRENE LES PAYS DU MAGHREB : Le Maroc introduit la corruption dans le programme scolaire
Le ministère de l’éducation nationale a signé le 11 juillet dernier un contrat avec l’autorité centrale de prévention de la corruption (ICPC), qui prévoit d’inclure au programme scolaire de la prochaine entrée, des cours d’enseignement sur le fléau de la corruption. Le ministre de l’éducation nationale Ahmed Akhchichine a déclaré que tout le monde s’accorde à reconnaitre que les comportements négatifs ne pourront être changés sans passer par un projet éducatif. A ce titre, l’éducation favorise l’émergence d’une génération en mesure de lutter contre la corruption. Les Marocains camouflent le mot corruption (Rachois) par plusieurs appellations comme cadeau (h’dia), ‘’tedouira’’ kahoua… Alors que les Algériens l’appellent ‘’ Dhane essir Yassir’’, Tchipa, rach-cha, Kahha, fhama. Les résultats du baromètre mondial sur la corruption 2010 montrent que le problème est largement répondu dans les deux pays et s’étend à des institutions publiques. Selon un sondage d’opinions, un tiers des citoyens consultés, déclarent avoir payés des pots-de-vin lors de leur recours aux services publics, même pour se faire délivrer un extrait de naissance original ou un S12, il faut ‘’tousser’’. Selon le dernier rapport de transparency internationale sur l’indice de perception de la corruption, le Maroc se retrouve classé en 85ème position sur un total de 178 pays. Selon cette institution, le système judiciaire et la fonction publique sont perçus comme étant les institutions les plus corrompus, suivis par la police. L’Algérie quant à elle, elle est classée à la position 105 sur 180, en obtenant une très mauvaise note qui est 2,4 sur 10. Alors que la Tunisie occupe la 59ème place avec 4,3 sur 10. La Mauritanie lui revient la 143ème place et la Libye 146ème place. Selon le rapport de Transparency Internationale, l’Algérie entretient des relations commerciales étroites avec les pays les moins corrompus dans le monde, comme le Danemark, la Nouvelle Zélande, Singapour, la Finlande, la Suède, le Canada, les Pays Bas, L’Australie, la Suisse et la Norvège. Alors que ses principaux fournisseurs occupent de mauvaises positions : L’Allemagne 15ème, le Japon 17ème, les USA 22ème, la France 25ème, l’Espagne 30ème, la Corée du Sud 39ème, la Turquie 56ème, l’Italie 67ème, et la Chine 78ème place.

Ibn Khaldoun
Samedi 23 Juillet 2011 - 10:40
Lu 1331 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+