REFLEXION

ELLE A DENONCE LE DETOURNEMENT EN SERIE DES TERRES A BEN-YAHI-MOSTAGANEM: Une femme torturée par les neveux du maire

Une jeune épouse et son frère ont été tabassés par les neveux du maire de la commune d’El-Hassiane (Ben-Yahi) à l’aide de bâtons et même torturés (voir photo) pour avoir refusé de céder ses terre à ses agresseurs. Le maire ne trouve aucun prétexte que celui d’accuser la mère de cette jeune femme comme étant son ex-épouse par « la Fataha ».



Une jeune femme s’est présentée au siège de notre journal et cela afin de dénoncer d’après elle les agissements des deux neveux du P/APC, qui selon elle, ont usé du pouvoir de leur oncle pour s‘accaparer de son lot de terrain. Cette situation a dégénéré et a failli provoquer l’irréparable car suite à l’intervention d’un membre de la famille qui a essayé de raisonner les neveux, la situation aurait dérapé et il y aurait même eu agression physique de la part des mis en causes, la victime a présenté des photos et une plainte a été déposée au niveau de la brigade de gendarmerie locale. Malheureusement dit-elle, la plainte a été déposée depuis le mois de Ramadhan passé mais jusqu’à maintenant rien n’a été fait et leur calvaire ne semble pas connaitre son dénouement pour le moment. Pour donner à chacun son droit à la parole, nous nous sommes rapproché du chef de la Daïra d’Ain-Nouissy pour connaitre sa version sur cette affaire, étant au courant de la situation car il reçu cette femme qui s’est rapproché de son administration, il déclare que cette affaire est un peu compliquée du fait qu’il agit d’un problème familiale, la femme en question aurait été marié au frère du P/APC par la fataha, un mariage comme il en existe beaucoup dans la région et vu qu’il y a déjà une plainte au niveau de la justice, il ne pouvait faire le travail du juge, il estime qu’ il aurait aimé réconcilier les deux parties et dénouer cette affaire mais vu que le problème est familiale, c’est compliqué d’essayer de se fourrer le nez dans une affaire qui a pris une autre tournure. De son coté le P/APC de Béni Yahi que nous avons rencontré pour nous éclairer sur la situation et nous donner lui aussi sa version sur les faits, M.Saadaoui ne comprend pas l’acharnement de cette femme qui est entrain dit-il de tout faire pour lui porter préjudice car dit-il comment pourrait-elle prétendre que j’use de mon pouvoir alors que je l‘ai aidé à maintes reprises, cette femme dit-il travaille en tant que femme de ménage et je ne lui jamais fait la moindre remarque pour éviter justement qu’elle ne prenne cela pour autre chose, elle a aussi un deuxième travail au bain de la commune, sa fille travail au sein de l’APC alors que la deuxième a été insérée dans le cadre du filet social et elles n’ont jamais subi le moindre désagrément de ma part. Le problème tient-il à préciser n’a aucune raison d’etre car cette femme était mariée par la fatIha à son frère dit-il, ce lopin de terre qui n‘est d’ailleurs pas cadastré, a été vendu par la femme en question à l’un de mes neveux, cela s’est passé quand tout allait bien entre eux (la femme et le frère du P/APC), mais quand la situation s’est détériorée, les choses ont changé et comme le terrain en question n’a aucun papier car non cadastré, la femme affirme le contraire. Le P/APC est lui aussi dépité par cette situation qui dit-il ternit son image et lui porte préjudice, il a essayé de régler ce litige à son niveau et a réuni les deux parties à plusieurs reprises, il dit qu’à chaque fois cette femme accepte un règlement à l’amiable mais après elle fait marche arrière. Subit-elle des pressions ou y’a-t-il des manipulations externes? Seule l’enquête pourra apporter des réponses à toutes ces questions.

Mihoub Hocine
Dimanche 24 Avril 2011 - 11:01
Lu 1538 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+