REFLEXION

ELECTIONS PRESIDENTIELLE : Huit grandes personnalités dans le staff de campagne de Bouteflika

Sellal, Ouyahia, Belkhadem, Ghoul, Benyounès, Bensalah, Saidani et Boulaem Bessayah ; huit personnalités politiques qui sont les leaders qui conduiront le train de la campagne électorale du candidat Bouteflika pour un ‘’quatrième mandat’’.



Des sources médiatiques ont révélé, avant-hier, que le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, aurait donné son feu vert à un groupe de personnalités politiques bien connues, qui ont déjà assumé de hautes responsabilités dans des institutions fortes de l'Etat, et d'autres qui occupent toujours des postes souverains pour mener la tâche de bien préparer la prochaine campagne électorale. Les mêmes sources ont confirmé que la gestion de la campagne électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika, reviendrait à une variété de noms très bien connus sur la scène politique, y compris Abdelmalek Sellal, Premier ministre, qui devrait annoncer son départ du poste  de premier ministre au cours des prochains jours, afin de se consacrer à la campagne électorale, comme il y aurait également d’autres noms à côté de Sellal, que  Bouteflika aurait désignés, à l’instar de Abdelkader Ouali qui assumera la tâche d’assister Sellal pour faire réussir la campagne électorale du président-candidat. Parmi les noms choisis, vient en première position, le nom de l'ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, accompagné de son prédécesseur à la tête du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem, du chef du parti (TAJ), Amar Ghoul, du chef du Mouvement Populaire Algérien (MPA), Amara Benyounes, et aussi des deux secrétaires généraux, des deux partis " FLN "et" RND "Amar Saadani et Abdelkader Bensalah, ainsi que l'ancien président du Conseil constitutionnel, Abdelkader Bessayeh. Il sera également du parcours, de nombreux visages connus, afin de promouvoir et d'assurer le succès de la campagne de Bouteflika. Les noms mentionnés ci-dessus serviront de leaders politiques essentiels et de noyau de la campagne électorale de Bouteflika.  Cependant, il en demeure bien que l’occasion de l’élection du 17 avril prochain, et ce qui va lui précéder comme campagne électorale, serait le portillon de retour de quelques personnalités bien connues sur la scène politique, après une longue absence, en particulier Ahmed Ouyahia qui s’est éclipsé depuis son départ du gouvernement, suivi de sa démission de la direction du « RND ». À l’exception de quelques rares occasions, on peut s'attendre à un retour qui lui sera le début d’un nouveau parcours politique, d'autant plus que M. Ouyahia a toujours été pressenti candidat pour le poste de vice-président depuis l'annonce d’un probable amendement constitutionnel depuis plus de deux ans.

Touffik
Vendredi 28 Février 2014 - 17:11
Lu 695 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+