REFLEXION

ELECTION SENATORIALE A SIDI BEL ABBES : Les élus locaux du FLN et du RND ont tenu les primaires



Pour un fait inédit dans les annales des élections pour l’accès au « club des milliardaires » et à deux années des joutes pour le renouvellement partiel des membres de la chambre haute, le collège électoral des élus des collectivités locales de la wilaya de Sidi Bel Abbès est au rendez vous pour le 8 février prochain avec des élections pour déterminer le remplaçant de l’ex-sénateur d’obéissance RND M. Boutkhil Brahim qui est passé au conseil constitutionnel. Le siège étant considéré vacant, un autre élu des collectivités locales devrait le pourvoir pour le reste du mandat qui est estimé à un peu plus de deux années. La fièvre de la campagne électorale est d’ores et déjà montée de plusieurs crans car du côté des deux partis du pouvoir à savoir le FLN et son frère ennemi le RND on a tenu des primaires. En effet les élus du RND se sont rassemblés jeudi et ceux du FLN vendredi. Les résultats des dépouillements du vote à bulletin secret ont donné M. Yahiaoui un élu RND de l’APW plus connu sous le nom de Bousmaha et Amar Tayeb, un élu de l’APC du lieu de la wilaya d’obéissance FLN. Les deux candidats sont passés avec une large avance par rapport à leurs concurrents. Toutes ces manœuvres qui le plus souvent se passent en intimité autour de repas copieux et des promesses pécuniaires visent à décrocher le siège au bout du décompte final qui sera bien entendu supervisé par des magistrats. A noter que le collège électoral des élus locaux est estimé à presque 800 personnes. Le FLN est représenté  par plus de 314 élus, le RND plus de 212 et le reste est partagé entre une panoplie de formations politiques. Avec pratiquement les mêmes statistiques qui théoriquement donnent le FLN favori, Le RND a réussi à décrocher le siège à deux reprises en 2009 et en 2012. Il convient de signaler que les autres formations politiques n’ont pas affiché leurs intentions de présenter un candidat ou négocier une alliance .On évoque aussi des intentions de certains élus qui ont affiché leurs désirs de se porter candidats libres.                

D. M
Samedi 25 Janvier 2014 - 17:10
Lu 154 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+