REFLEXION

ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2014 : Ahmed Ouyahia candidat

A la tête du parti « Rassemblement National Démocratique, RND durant une décennie, plusieurs fois premier ministre et chef du gouvernement, diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) et avec une longue expérience dans la gestion des affaires de l’Etat, Ahmed Ouyahia est le parfait homme en costume présidentiel en 2014.



ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2014 : Ahmed Ouyahia candidat
Il est très jeune dans les arcanes du pouvoir et n’en sort plus jamais, très engagé dans le combat contre le terrorisme islamiste .Le RND  d’Ouyahia a fait partie de l’alliance présidentielle et a toujours soutenu le programme du président de la République. Ahmed Ouyahia, n’a jamais fait partie de l’opposition. L’homme des missions sales, le directeur de l’opération de « mains propres »» par laquelle de nombreux cadres du secteur public ont connu la prison. Il est aussi le metteur en scène  du Film d’horreur de la liquidation de milliers des sociétés étatiques et de milliers d’employés mis au chômage.Par ses inventions économiques et politiques, il fut surnommé, l’homme  anti libéral.
Ahmed Ouyahia, est le signataire de nombreuses notes et circulaires à caractère économique pour contrôler l’activité des entreprises .Il est également le signataire sinon l’initiateur du décret portant code des marchés publics d’octobre 2010 par lequel  les entreprises publiques sont tenues de respecter les mêmes procédures de passation de marchés que les administrations. Depuis, son départ et son remplacement par monsieur Sellal, ce fameux code a connu plusieurs amendements dans le sens de plus de libertés pour les entreprises dans la passation de leurs marchés.
Vis-à-vis de la presse privée, le premier ministre a souvent eu la dent dure et la gestion autoritaire. De nombreux journaux de la presse privée ont eu des redressements fiscaux sur la base d’une note signée de sa main dans laquelle tout rééchelonnement de la dette fiscale pourtant dûment approuvé par le fisc leur est immédiatement refusé.
Monsieur Ahmed Ouyahia jouit aussi d’une réputation de grand commis de l’Etat avec une forte personnalité .Cet énarque est réputé pour son sens des responsabilités maintes fois éprouvé dans ses relations avec le chef de l’Etat et pour la qualité de sa médiation notamment avec les Arouchs. Il jouit aussi de la proximité de réseaux et organisations susceptibles de peser dans la prochaine course présidentielle. Paradoxalement, son éviction du poste de chef de gouvernement, c’est-à-dire de l’exécutif le rend plus présidentiable.
Sur l’échiquier politique national, monsieur Ahmed Ouyahia est un fervent défenseur de la lutte contre le terrorisme islamiste .Par cet aspect, les occidentaux et particulièrement les USA, vu que la lutte contre le terrorisme est leur priorité et ce, en dépit de son anti libéralisme, pourraient en faire leur candidat. Ainsi, l’ex chef du gouvernement a trouvé sa place de présidentiable dissocié du chef de l’Etat sans pour autant apporter le moindre changement.

Ismain
Lundi 6 Mai 2013 - 14:04
Lu 2148 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+