REFLEXION

EL KERMA – ORAN : Un monstre viole une fillette de 6 ans

En se rendant à l’école en ce 9 décembre 2009, Imane ignorait qu’un monstre la guettait. En effet, la petite fille est abordée par son voisin Karim, un garçon de café de 18 ans qui lui demande de le suivre, toute confiante, Imane lui obéit.



EL KERMA – ORAN : Un monstre viole une fillette de 6 ans
Il  l’emmène dans une maison abandonnée pas loin du lieu où elle habite. Sur place le jeune homme  déshabille la petite fille et abuse d’elle. Sous l’effet de l’atroce  douleur, Imane se met à pleurer et à vociférer pour la calmer, Karim lui remet une pièce de 50 DA  et la menace de représailles si elle raconte à qui  que ce soit   ce qui venait de se passer. Dire que cela se passait juste à coté où elle habite. Après ces moments terribles, Imane rentre en larmes chez elle et raconte son histoire et son clavaire, alertée sa famille  ira à la gendarmerie qui locale convoque l’auteur  et qui avoue son  forfait, présenté au magistrat instructeur il est entendu et écroué pour atteinte à la pudeur sur mineure  entre-temps, la petite Imane est examinée par un médecin de la localité qui constate des blessures  anales toutes  récentes. A cause d’atroces douleurs une anuscopie est effectuée et le diagnostic est formel, il y a eu  pénétration avec violence. Karim à peine sorti. de l’adolescence  se retrouve devant la cour  criminelle d’Oran. Il doit répondre se ses actes. Le président de la cour après avoir procédé à l’indentification d’usage, lit l’arrêt de renvoie. Pendant ce temps, Imane présente dans la salle n’arrêtera  pas  de bouger, et de dévisager les hommes en robes noires, les policiers et les gendarmes et surtout d’admirer la grande salle d’audience, Prié de s’expliquer, Karim se tait. La cour n’obtient de l’inculpé aucun éclaircissement. Le mis en cause ne cessera pas  de répondre par des faux fuyants. Appelé à la barre le père d’Imane très affecté  avoue ne rien comprendre à ce qui est arrivé à son enfant interrogée à son tour la petite fille répond aux mêmes questions en jouant avec les documents qui se trouvaient devant elle. En vrai papa le président met la petite fille à l’aise en lui  posant des questions sur sa scolarité, charmée  Imane est mise en confiance et répond «  tonton Karim ». Le président pousse alors un long soupir. Il prie la gamine de lui raconter  sa mésaventure. Cette dernière ne s’est pas  fait prier, elle va plus loin en désignant de sa petite main  ses fesses et l’atroce douleur qu’elle a ressentie Mme la procureur de la république demande à ce que la loi soit appliquée à l’encontre de ce genre d’individus  qui porte  préjudice à l’honneur des citoyens et particulièrement à cette enfant  qu’il faudrait protéger. Aussi elle demande que la cour prenne en considération la gravité des faits reprochés à l’accusé et requiert une peine de 7ans de prison ferme. Prenant la parole, l’avocat de la défense-remet en cause l’enquête des gendarmes qu’il qualifie de bâclée et  tente même de démontrer que son mandant  a subi une intervention chirurgicale au niveau de ses poches testiculaires, le médecin   traitant atteste que Karim ne possède point «  de bourses » et qu’une sonde a été introduite dans son pénis,  pour la robe noir Karim est dans l’impossibilité de commettre un tel acte. Car c’est un impuissant donc il n’ya pas pénétration. A la fin de la plaidoirie.il demande l’acquittement de son mandant. Après les délibérations, la cour reconnait Karim coupable tout en lui accordant des circonstances atténuantes et le condamne à une peine de 3 ans de prison ferme, sans commentaires.

N.Bentifour
Lundi 6 Décembre 2010 - 10:41
Lu 2405 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+