REFLEXION

EL HASSI (ORAN) : Les habitants du ‘’Rocher’’, exigent leur droit au développement local

Certains quartiers à Oran sont encore loin du train de développement à cause du manque de disponibilité des conditions minimales pour une vie décente, comme c’est le cas, de la région de « Rocher », à El Hassi, qui ne dispose ni de gaz, ni de routes en bon état, où les habitants sont obligés de porter des bottes en plastiques lors des pluies pour traverser les routes.



Les visiteurs de ce haï, comprennent rapidement  qu’aucun développement n’est venu frapper sur ses portes, en commençant à partir de la détérioration des routes qui se transforment pendant l'hiver en étangs d'eau et marécages de boue, difficile à traverser par les passants et même les propriétaires de voitures qui encourent de lourdes pertes en raison des pannes permanentes de leurs véhicules. En  ce qui concerne les structures éducatives, aucune d’elles ne répond aux normes requises, dont certaines sont attachées au marché des fruits et légumes, et d'autres complètement isolées de la route. À cet égard, certains citoyens ont déclaré qu'ils ne peuvent garder le silence devant  cette situation et de jouer simplement le rôle de spectateur sans bouger le moindre doigt, parce qu'elle concerne le sort des jeunes enfants  innocents, et qu'une solution rapide au problème doit être trouvée dès que possible. Dans un autre contexte et par rapport aux structures de loisirs, elles se limitent seulement à l’existence d’un stade de proximité non aménagé, devenu un bon endroit pour jeter des déchets et ordures de toutes sortes. La réalité du sous-développement à El Hassi, est ardue et douloureuse parce que la situation est catastrophique, où certains citoyens ont indiqué que cette région est visitée par les responsables que durant la période de la campagne électorale, se contentant seulement de faire des promesses aux citoyens qui ne sont jamais concrétisées sur le terrain. Dans ce contexte, certains habitants s’interrogent sur le sort des budgets alloués en matière de développement pour le quartier, qui reste à l'arrêt. Face à cette situation, les habitants demandent à la concrétisation des promesses et à la réalisation des programmes de développement, en particulier ceux liés au revêtement des routes et trottoirs détériorés,  ainsi que la réhabilitation de l'aire de jeux pour les enfants, qui s’est transformée en un lieu de vente de fruits et légumes pendant la journée et en lieu de débauche et de dépravation pour les pervers la nuit. Les habitants d’El Hassi ont également appelé à renforcer la sécurité dans la région, en particulier dans des endroits isolés en attendant que des solutions appropriées soient trouvées, à leurs problèmes.

Touffik
Vendredi 24 Avril 2015 - 17:21
Lu 408 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+