REFLEXION

EL AMRIA-AIN TEMOUCHENT : Les gendarmes saisissent 33 quintaux de kif traité



Exploitant une information faisant état que des narcotrafiquants emprunteraient le chemin de la wilaya reliant les localités de Magra  à Bouzedjar, dans la daïra d’El-Amria, pour transiter éventuellement des quantités de drogue qu’ils s’étaient  procurés dans les zones frontalières Algéro-Marocaines,   les éléments de la brigade de la gendarmerie  d’El-Amria renforcés par leurs collègues de l’unité  d’intervention et de sécurité  routière d’El-Amria et ceux du  groupement de la gendarmerie d’Ain-Temouchent ont dressé, un barrage routier,  le 27 janvier 2013 à 1 heure du matin, qui leur a permis de découvrir et saisir une quantité de 33 quintaux de kif traité, à bord de deux  véhicules automobiles  respectivement de marque  «  Volkswagen  »  et « Audi 4 », réparties en sacs et colis. Les gendarmes ont effectué deux missions distinctes, l’une à Houaoura , commune de Bouzedjar  , où ils ont découvert une quantité de 23 quintaux de kif traité  à bord du véhicule « Wolswagen » dont  le conducteur, à la vue des gendarmes, et se trouvant coincé , a abandonné ledit véhicule avant de prendre la fuite  vers une  destination inconnue. La seconde opération s’effectuait ensuite par la multiplication des recherches et des barrages routiers qui leur ont permis de découvrir une autre quantité de 10 quintaux de kif traité à bord du véhicule automobile « Audi 4 «  dissimulés dans des  sacs dans la commune de M’Said . Les deux véhicules portaient des fausses immatriculations .Selon les informations recueillies, les narcotrafiquants ont choisi, la journée de la rencontre de football  ayant opposé l’Algérie au Togo, pour faire transiter ce poison vers d’autres wilayas du Pays, néanmoins l’attention des  gendarmes a fait échouer leurs desseins destructeurs .Les gendarmes territorialement compétents  ont ouvert une enquête pour identifier et mettre la main sur le réseau de ces narcotrafiquants. Néanmoins, des interrogations se posent toujours  parmi la population locale  souvent sur l’ampleur de l’introduction de ces grandes quantités de drogue, enregistrées ces deux dernières années.  
   

B.Abdelgheffar
Mardi 29 Janvier 2013 - 00:00
Lu 180 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+