REFLEXION

EDUCATION NATIONALE : Sit-in de SNCCOPEN devant le siège de la wilaya



Il semble que rien ne va plus entre la tutelle de l’Education Nationale et le Syndicat des Corps Communs et des Ouvriers Professionnels de l’Education Nationale (SNCCOPEN). Des éléments Syndicaux des 9 wilayas de l’Ouest se sont regroupés à Mostaganem.  Ils se sont donnés rendez-vous et se sont rencontrés, pendant la matinée du 21 mai courant, devant le siège de la wilaya de Mostaganem. Ils étaient une bonne cinquantaine environ d’hommes et de femmes, venus de Mostaganem, Oran, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Tiaret, Tissemsilt, Saïda. Ils ont entonné des chants nationaux patriotiques mais clamé aussi haut et fort leur ras le bol d’être ignorés. « Réflexion » a approché les responsables du syndicat SNCCOPEN en l’occurrence, Messieurs :Bahari Sid-Ali, Président du Bureau National ;Senouci Smaïne, Président du Bureau de Wilaya de Mostaganem .En ce sens, ils ont remis au Cabinet de Mr le Wali de Mostaganem, une lettre de revendication destinée à être transmise à son excellence, Mr le Premier Ministre pour agréer leur plate-forme de revendications.D’après, Mr Bahari Sid-Ali,elles se résument  comme suit : 1/l’intégration des Laborantins dans le corps pédagogique  2/la suppression des articles 19 et 22 du Statut de la Fonction Publique du Décret 07.30.2006 ,pour supprimer l’usage abusif de la contractualisation  et permaniser les travailleurs contractuels  3/ Mettre fin aux détournements des postes administratifs au profit du corps des enseignants  4/Révision de leur statut Particuliers 04.08-05.08-308.07  /5  Limiter effectivement la durée de travail à 40 heures de travail/par semaine comme il est de règle  6/Augmenter le salaire de Base à plus de 9000,00Da .Le président de la SNCCOPEN est réapparu apparemment satisfait d’avoir été reçu par le responsable du Cabinet du Wali de Mostaganem qui lui a assuré de transmettre la requête du syndicat à qui de droit. Apaisés par le Cabinet de la Wilaya, les syndicalistes ont cessé leur mouvement et se sont dispersés avant que ne sonne midi.    

Younes
Samedi 21 Mai 2016 - 17:27
Lu 151 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+