REFLEXION

EDUCATION NATIONALE : Le bac avant le Mondial ?



EDUCATION NATIONALE : Le bac avant le Mondial ?
Pour éviter que les examens du BAC ne coïncident avec les matchs de coupe du monde du football dont l’Algérie prendra part à ce grand rendez-vous, tout porte à croire que la date aura lieu avant le début des compétitions de la Coupe du monde de football.
Elle sera soit «avancée ou décalée» en raison de la participation de l’Equipe nationale à la Coupe du monde de football prévue en juin prochain en Afrique du Sud, a souligné, avant - hier, le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid. Il ne s’agit pas là d’une simple probabilité, mais le changement sera bel et bien effectué.
La tutelle a déjà entamé des contacts avec les différents partenaires, a précisé le ministre, pour fixer la nouvelle date de cet examen et la communiquer aux candidats en temps opportun. «Les candidats devant passer leur examen loin de tout facteur pouvant les déconcentrer ne seront pas, ainsi, perturbés par le déroulement des rencontres de l’Equipe nationale qu’ils pourront suivre en toute quiétude», a expliqué M. Benbouzid, en marge d’une visite de travail à Constantine. Il est fort probable que les épreuves du baccalauréat se dérouleront avant le coup d’envoi des compétitions de la Coupe du monde prévues du 11 juin au 11 juillet prochains.
Car il serait inconcevable de laisser les candidats attendre tout un mois, et loin de tout contact avec les études, pour revenir passer un examen aussi important et déterminant. Le Mondial du football pourrait également avoir une conséquence directe sur les vacances scolaires, prévues initialement à partir du 4 juillet, selon la décision prise par les responsables du secteur au début de l’actuel exercice pédagogique. En outre, M. Benbouzid est revenu sur le projet de réhabilitation et la remise en état de tous les lycées du pays, une opération qui «a bénéficié d’une enveloppe de plus de 4,5 milliards de dinars». Ces lycées qui se trouvent dans un état de dégradation peuvent menacer la sécurité et les bonnes conditions de travail des élèves et des professeurs, a-t-il expliqué. Par ailleurs, des négociations sont en cours avec les responsables d’Algérie Télécom en vue de pourvoir le secteur de l’éducation d’un provider qui lui sera propre, a encore affirmé le ministre.

El Kenz
Lundi 11 Janvier 2010 - 23:01
Lu 430 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+