REFLEXION

EDUCATION: A qui profitent les cours de soutien ?

Les normes d’enseignement dans les établissements scolaires n’ont pas cessé d’être réaménagées depuis l’année 2000 à ce jour. A cet effet, la société a connu un nouveau phénomène qui se nomme « cours de soutien ».



EDUCATION: A qui profitent les cours de soutien ?
Est-ce que les cours améliorent le niveau de l’élève ? Donnent-ils des résultats positifs ? Il ya des parents qui orientent leurs enfants vers ces cours particuliers dès l’âge de 08 ou 09 ans, ciblant notamment les matières principales, afin de leur permettre d’obtenir une bonne base dès le début de leur cursus scolaire. Cependant, ont-ils pris l’avis de spécialistes dans le domaine ? Pour en savoir, plus une rencontre avec d’éminents enseignants s’est imposée, les avis de ces derniers sont partagés entre le pour et le contre, ils justifient leur opinion positive uniquement pour les classes d’examens comme le baccalauréat et le BEM, car l’élève a besoin d’enrichir ses connaissances et de s’améliorer dans les matières où il est faible pour rattraper ce qu’il n’a pas assimilé en classe, à condition cependant, que ces cours soient en sa faveur afin de permettre à une grande partie des enfants scolarisés d’en bénéficier . Ces mêmes interlocuteurs sont toutefois contre ces cours particuliers s’ils ne font que bourrer la tête de l’enfant par des informations qui ne lui serviront pas à grand-chose dans sa scolarité. A ce sujet, un spécialiste en pédagogie explique que la mémoire de l’élève est exactement comme « un ballon gonflable » si on ne s’arrête pas de souffler dedans, il finit par exploser et dans ce cas il y aura un blocage chez l’apprenant et automatiquement ses résultats baisseront. Dans ce cas, nos mêmes interlocuteurs infligent un blâme officiel aux enseignants qui cherchent juste à gagner de l’argent au détriment de leur devoir. De nos jours, c’est devenu une véritable mode, en ce sens que tout le monde court derrière ces cours particuliers et à quelle étape de sa scolarité. Pourtant, beaucoup de campagnes de sensibilisation ont été organisées à cet effet, aussi bien par le ministère de tutelle que par les associations des parents d’élèves sans que ce phénomène ne cesse ou du moins perdre de son ampleur.

T.B.Aek
Lundi 28 Mars 2011 - 11:09
Lu 351 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+