REFLEXION

EDUCATION A MOSTAGANEM : Les enseignants contractuels se solidarisent pour l’intégration

Cette semaine, en guise de solidarité, une partie de ces enseignants observe une grève afin de faire aboutir leurs revendications d’intégration, dont le taux de suivi a atteint les 70% au niveau des établissements scolaires de la région, selon des sources locales.



Ces enseignants veulent une reconnaissance des mêmes efforts pédagogiques fournis dans le cadre de l’enseignement et estiment faire de leur mieux afin de proposer une éducation de qualité au même titre que leurs collègues permanents. L’actualité nationale de l’éducation et la ‘’fameuse marche des contractuels’’ trouve un fort écho au niveau local et régional dans la wilaya de Mostaganem, où plus d’un millier de professeurs contractuels sont en fonction et prodiguent des cours quotidiennement dans les trois paliers de l’enseignement, partagent aujourd’hui les mêmes préoccupations socioprofessionnelles que leurs collègues du reste du pays. Dans ce contexte marqué par les événements nationaux de la longue marche des enseignants contractuels vers Alger, afin de porter de vive-voix leurs doléances au Ministère de l’Éducation nationale, le Bureau National du CELA a noté « avec satisfaction […] l’augmentation du nombre de marcheurs qui ne cessait de grandir puisque lors de troisième étape l’on dénombrait 2600 enseignants-marcheurs après avoir commencé par 1000. Ce lundi, les enseignants contractuels ont fait acte de présence mais sans donner de cours comme à l’accoutumée afin de marquer leur mécontentement envers cette situation de « précarité socioprofessionnelle » délétère, et la scène se répéta un peu partout à travers les écoles, collèges et lycées de la wilaya et hier mardi, une manifestation pacifique eut lieu devant la Direction de l’Éducation de Mostaganem entamée par les enseignants vacataires et contractuels. « Se battre pour sa dignité est noble, malgré les répercussions à très court terme », a déclaré désabusée, une enseignante vacataire d’un lycée de Mostaganem, nous apprenons par ailleurs, que chaque jour, entre 50 et 80 enseignants partent à Alger pour ‘’soutenir moralement’’ les collègues partageant le même sort.         

AS. Mohsen
Mardi 5 Avril 2016 - 19:43
Lu 314 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+