REFLEXION

EDITO : Trump, les Simpsons et les arabes



Les temps courent. Cours Forest, cours ! Il faut sauver le soldat Ryan. Ce héros du film culte américain. Toute une troupe pour sauver qu’un seul soldat. Tout un scénario et un matelas de milliards de dollars rien que pour un film. De quoi laver les cerveaux danaïdes ébahis par les gadgets et les grotesques mensonges de la nouvelle religion du monde : Le NOW ! Maintenant, place au nouvel ordre mondial. La vie d’un des leurs, est plus importante que celle d’un milliard et deux cent millions d’êtres de notre erre. Ryan n’est pas cet enfant arabe écrasé sous les roues d’un colon juif. Ou celle de l’autre enfant syrien égorgé, en live svp, par un sbire occidental auquel il a été demandé de laisser pousser la barbe pour le compte de la surenchère de la mainstream, après avoir conquis la ville d’Alep au bord d’un Range Rover à l’effigie du drapeau syrien auquel il a été ajouté une étoile comme dans le dessein animé Les Simpsons, bien avant les contemporains évènements du pays du Cham. On vous ment, on vous le dit ; mais c’est le singe du monde qu’il faut adorer comme un Dieu, au détriment du lion que les lambdas descendent aux enfers. C’est comme ça à la fin des temps. Elle ne vient pas frapper à la porte pour s’annoncer. Car, Ryan, qui n’est pas ce petit Yéménite tombé sous les obus d’une sale guerre financée par des enturbannés sales jusqu’à la moelle, doit bien toucher sa solde à la fin du mois. Ce qui n’est aucunement une problématique, au temps du pétrodollar et de l’impression numérique des jolis billets verts qui non seulement n’ont aucune valeur intrinsèque, outre tout le scandale de la magie des immeubles du Word Trade Center de New York en feu qu’ils présentent à qui veut voir la vérité, puisque Lawrence d'Arabie avait bien préparé des valets capables de vendre leurs âmes au diable en contrepartie d’une poignée de dollars. De quoi vivement espérer, à l’annonce de la rencontre de Trump qui annonce le glas en convoquant les dirigeants musulmans en terre des prophètes, l’avènement du sauveur de l’humanité. 

ilies Benabdeslam
Mercredi 10 Mai 2017 - 21:27
Lu 471 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+