REFLEXION

EDITO : Quand le bonheur est dans le squat… !



Dieu a créé un univers ordonné conçu de ciels, de planètes, d’étoiles, de terre, de mers, d’Océans, de montagnes, d’animaux sauvages, de soleil, de lune …, avec bien sûr l’être humain pour sa gloire, sa réputation, son dévouement à tout ce qui est idéal pour le bien de tous….Et pourtant toute cette nature est squattée, même pas une infime parcelle de terre n’est épargnée  par certaines personnes qui croient trouver leur bonheur dans ce squat désordonné, considéré par eux comme étant une évolution naturelle marquant leur pas alternativement,  privant ceux qui ont en le plus besoin. Rien n’est laissé au hasard par ce mouvement de squat qui balaie tout sur son passage obstruant toutes les beautés sublimes de  l’univers. Et dire que tous ces êtres sans vertu ne semblent pas regretter leur choix, tant pis si cela doit en irriter les autres, pensent-ils tout bas. Routes, places, jardins, espaces publics, forêts, édifices… tous sont volés et rien n’est laissé au hasard, même les littoraux aux plages scintillantes, aux dunes de sable d’or, et toute cette immensité bleue, sont squattés et cachés  par autant de tentes hideuses imposées de force aux vacanciers et visiteurs qui devraient probablement s’acquitter d’un tribut imposé par les ‘’dictateurs’’ d’une saison, privant les panoramas sensationnels sans égal le temps d’un moment de bonheur. Pour combler le tout, hélas même certaines Mairies n’ont pas été épargnées, elles ont également été  squattées par certains occupants qui ont cru peut être trouver leur bonheur dans ces squats qui malheureusement se répercutent sur le processus de développement dont a grandement besoin la ville, dupant ainsi le citoyen et en particulier l’électeur dont la confiance a été trahie, à qui il ne reste plus que les larmes pour pleurer, la voix pour crier et la langue pour dénoncer. Dans toute cette pagaille, riches, nababs, tricheurs et autres…, croient leur bonheur comblé dans ces squats. Un bonheur qui pour eux, semble avoir eu raison des réticences de tous, même de  leur propre entourage. Savent-ils au moins que de telles décisions entreprises à l’aveuglette peuvent leur être cornéliennes ?

Benyahia Adda
Mercredi 9 Août 2017 - 18:10
Lu 244 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 23-10-2017.pdf
3.56 Mo - 22/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+