REFLEXION

EDITO : Les gens du n'importe quoi !



Emportés par le temps, les obligations il est souvent difficile de se rendre compte que tout un chacun ne fait que défendre ses intérêts. Le plus souvent c'est avec du n'importe quoi que votre esprit et vos sens sont agressés comme si les autres sont forts et que vous êtes faible.  Tantôt comédiens et tantôt ils jouent au jeu de la manipulation psychologique. Ils se veulent, plus intelligents et persuasifs, avec vous en le montrant qu'ils ne montrent pas. Leur but, avoir tout simplement un ascendant sur vous surtout si vous les côtoyez souvent par obligation professionnelle ou en partageant avec eux une autres activité. Drôles sont ces personnes qui ne s'offusquent pas de faire les intéressants avec zèle pour peu d'utilité, à défaut d'être, ils font leur cinéma du paraitre pour ce qu'ils ne sont pas tout en rêvant de l'être. C’est du n'importe quoi avec ces gens-là qui sont probablement ainsi pour les complexes qu'ils ont refoulés depuis leur tendre enfance. Pour peu qu'on se rende compte en des moments d'attention, on comprendrait qu'ils sont ainsi et contents de l'être. Ne pas tomber dans leur jeu est salutaire pour un bon confort moral et donner de la distance est une bonne mise à envisager. Les relations sont plutôt mauvaises en ces temps, où le n'importe quoi est devenu un mode de conduite adopté et opté par certains, de plus en plus nombreux. Bluffer l'autre, le manipuler, jouer sur son moral et son esprit est devenu tellement banal que c’est à peine perceptible. Ecouter sans donner votre sourire ni votre sourire est une voie de la sagesse qui mettra votre vis à vis dans l’embarras. Pas besoin du n'importe quoi, pas le temps d'écouter les beaux parleurs et ceux que se donnent de l'importance. La paix, la tranquillité, la quiétude de l'esprit voilà ce qu'il faut car le n'importe quoi de n'importe est toxique. A ces grandes gueules qui ont toujours de la suite dans les idées, qu’un peu de retenue leur est conseillée pour le bien de tous et toutes. Qu’ils sachent aussi qui nous ne sommes pas n'importe qui pour qu'ils nous intoxiquent avec du n'importe quoi.

Zahachi Younes
Lundi 13 Novembre 2017 - 17:44
Lu 151 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-11-2017.pdf
3.67 Mo - 20/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+