REFLEXION

EDITO : Le moment de vérité



C’est bien avec le concours et le civisme de tous qu’il est possible de réaliser l’impossible, de construire une ville, une wilaya, un pays, et ce  n’est  pas en faisant rêver  de châteaux en Espagne, avoir le verbe facile, ou en  faisant des remarques pertinentes, qu’il serait  possible de faire ou produire quelque chose de concret. Après la campagne des législatives, voici arrivé le moment de vérité où tout un chacun doit faire son choix en sélectionnant le meilleur candidat nationaliste possible quel que soit sa tendance qui devra prendre en charge toutes les destinées de toute une  wilaya et de ses habitants sans exception aucune. L’enjeu  d’une  meilleure élection  est très important car le choix d’une personne réside en son honnêteté, en sa crédibilité, en son honneur, et c’est le moment de se dire qu’il n y a plus de place aux détracteurs de la République, aux suceurs de sang, aux béni oui ‘’oui’’, et à tous ceux qui cherchent l’intérêt individuel, mettant en second plan l’intérêt général. Le moment est alors arrivé de tirer les leçons du passé et prendre exemple sur la société civile qui a prouvé durant ces dernières années qu’elle est aussi capable de prendre en charge la précarité des uns, le ‘’cancer’’ des autres…., cela a été efficacement démontré. Cet exemple frappant doit être une source d'inspiration pour les prochains élus, qui de par leur action courageuse doivent honorer de leur personnalité ce choix mis en eux,  tout en luttant pour l'égalité des droits de tous et la construction de chaque espace du pays. Par cette sélection, ‘’l’homme met son espoir dans l’homme’’ proverbe roumain, d’où tout homme qui se respecte doit aider son semblable qui œuvre pour le bien de la nation et du pays. Donc, il faut se rendre à l’évidence,  que les quelques jours qui vont venir s’annoncent décisifs pour le choix des élus aux législatives. Alors, n’est-il pas venu le  temps de  prendre conscience que le processus démocratique respecté par tous et très particulièrement par  les nouvelles figures représentatives des populations, est le principal acquis de toutes les révolutions, ce qui permettra au pays de vivre sa paix sociale loin de toutes les anarchies.

B. Adda
Mercredi 26 Avril 2017 - 19:52
Lu 148 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-08-2017.pdf
4.17 Mo - 18/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+