REFLEXION

EDITO : Le Bac, Bouderbala et les pilotes



Dans son édition d’hier, le journal Ennahar a révélé que le Directeur de l’aviation civile auprès du ministère des transports aurait demandé au PDG d’Air Algérie, M. Mohamed Abdou Bouderbala, de renoncer à exiger le baccalauréat aux candidats-pilotes, indiquant que la plupart des pilotes d’Air Algérie n’ont pas le Bac. Certains cadres de la compagnie nationale disent que le durcissement en matière de recrutement de pilotes, prôné par M. Bouderbala serait l’une des causes de son prochain limogeage. La question des personnes non titulaires du baccalauréat  et occupant de hauts postes de responsabilité n’est pas exclusivement le problème d’Air Algérie. Dans presque toutes les administrations et entreprises publiques on trouve des Directeurs et des responsables sans Bac. Depuis longtemps, le baccalauréat n’est plus exigé pour les postes exigeant un minimum de connaissances. Et on se demande  pourquoi des responsables sont incompétents et insoucieux des préoccupations des citoyens. Ces responsables sans Bac, leur seule préoccupation est comment garder leurs postes, qu’ils ne méritent pas. Tous les moyens sont bons, pourvu que la tutelle ne les éjecte pas de leurs sièges : ils feront de la chitta, ils falsifieront des chiffres, ils dresseront de faux bilans, ils écriront des rapports trompeurs et bien sûr, ils se plaindront des cadres de leurs services. Et le contraire est aussi  vrai, des subordonnés incompétents induiront leur Directeur en erreur, provoqueront de temps en temps des arrêts de travail, adresseront des lettres anonymes à la tutelle pour dénoncer des problèmes montés de toutes pièces et bien sûr agir en clan et au nom d’un syndicat pour donner plus de crédibilité à leurs fausses revendications. Et tout cela, pour un unique but ; pouvoir recruter leurs proches sans Bac. Donc, le Bac est l’objet de toutes les luttes ; les titulaires du Bac font face à une guerre sans merci de la part des ‘’sans Bac’’ et des ‘’sans niveau’’. De là, on peut penser que M. Bouderbala aurait été victime d’un complot, le complot des ‘’sans Bac’’. 

Rachid M.
Mercredi 15 Février 2017 - 20:26
Lu 527 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-06-2017.pdf
3.36 Mo - 23/06/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+