REFLEXION

EDITO : Le 23 avril, journée du livre



Parmi les générations de notre époque actuelle, il est constaté que chaque intellectuel a sa façon de voir les choses, de s’instruire, de lire, seulement ces différentes visions qui opposent les uns des autres n’empêchent pas la célébration par tous d’un même évènement marqué par une date, une journée etc….Aujourd’hui 23 avril, le  monde lettré célèbre la journée mondiale du droit d’auteur, appelée également journée internationale du livre. Comme chacun a pu le constater, dans notre société commune, chaque époque diffère de l’autre, et les révolutions technologiques ont probablement changé le cours de l’histoire de la culture du livre, de la lecture, de l’écriture de la science du savoir, de la connaissance et autres disciplines, dont l’origine est plutôt manuelle et orale. Quand il est question de livre et de lecture, tout le monde à sa petite idée sur leur impact riche en diversité de connaissances et de savoir, puisque  chacun réalise, qu’ils sont évidemment les moteurs de la culture et de l’écriture. Seulement cette forme d’éducation intellectuelle un peu ancienne, peut-être ancestrale semble être tout à fait négligée par toute une partie de la lignée actuelle qui aurait choisi l’internet et les réseaux sociaux, même si elle  nécessite des pratiques beaucoup plus assidues, dans le cadre des programmes de  différentes et plusieurs filières prestigieuses ayant une relation avec la formation et/ou toute autre étude éducative. Quand on parle du livre, il est question de lecture, et dont sa  conception remonte à plusieurs siècles, marquée par une succession d’innovations techniques et plus modernes. Pourtant, même si le livre est une espèce protégée, il pourrait disparaitre au fil des années, si rien n’est fait pour le réhabiliter. En ce sens, plusieurs facteurs pourraient être la cause de son désintéressement  par certaines catégories qui ont préféré l’image, le parlé, le son,  à la lecture, dont la télévision, l’internet,  ainsi que les réseaux sociaux qui ont perturbé notre quotidien et mode de vie intellectuel et classique.

B. Adda
Samedi 22 Avril 2017 - 19:27
Lu 136 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+