REFLEXION

EDITO : L’histoire ne se répète pas toujours



 On dit de l’histoire, qu’elle se répète toujours, une première fois souvent comme une meilleure base, dont l’impact profite aux générations qui l’approuvent, une deuxième, peut-être comme une farce aux conséquences affreuses, désastreuses si ce n’est pas dramatiques pour les autres. Ce radotage différent qui intervient, ayant pour résultat un côté plutôt négatif que positif, sème le pessimisme tant redouté, parfois dans l’esprit de quelques  populations  ayant  déjà vécu des évènements pareils  une première fois au cours de l’existence, que le cours de l’histoire a du modifier. Ce qui laisse supposer que les acteurs impliqués dans ces mauvaises mutations  seraient  dans  l’incapacité de tirer des enseignements du passé,  que  certaines sociétés civiles désapprouvent. Ce recommencement dans un sens plutôt radical rendu éternel , on le trouve dans la majorité des cas en politique chez certains politiques qui verraient la vie autrement sans pour autant prendre en considération tous les paramètres pouvant permettre une meilleure prise en charge de leur ‘’ projet improvisé  promis  annonçant une parfaite  gestion politique au citoyen lors de campagnes  électorales’’,  également une approche de ce dernier parfois désorienté par autant de discours populistes n’ayant aucun sens. Ce qui  s’avère  plus tard être un véritable’’ fiasco politique’’. Souvent cette répétition de l’histoire dans le mauvais sens devient une arme redoutable  pour les opposants et un  argument de  lucidité pour les populations  qui se permettent  de dénoncer, de critiquer. Ce qui autorise de dire que ce revirement à 180 degrés de l’histoire de la politique ne crée pas les nouvelles lignes de force pour un avenir meilleur tant espéré et attendu par le citoyen soif du développement de son cadre de vie. Pour ce qui est des slogans politiques qui paraissent plus marquants, certains ténors de la politique ne croient pas qu’ils joueraient un rôle crucial dans les campagnes électorales, car ils finissent toujours par se ressembler, changeant par la même occasion  l’histoire de la politique.

 

B. Adda
Mardi 25 Avril 2017 - 20:37
Lu 120 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+