REFLEXION

EDITO : L’été de tous les dangers



‘’On compte parmi les fléaux qu’engendrent l’été : la disparition de quelques bienfaits et l’apparition de quelques mauvaises nouvelles.’’ Dans ce monde où tout va vite, il devient quasi impossible de souffler un peu, de se construire une pensée, de s'imaginer un nouvel horizon, un plus bel avenir, les gens ont l’impression que tout change à une vitesse vertigineuse du jour au lendemain.  Dommage,  que le fil de notre actualité quotidienne à l’instar des autres pays  est basé la plupart du temps  sur des mauvaises nouvelles, rapportant des faits et méfaits  inquiétants  et quelquefois endeuillant durant la plus belle saison de l’année, l’été . Quand il n’est pas question de morts et blessés de la route en grand nombre, c’est des arrestations de délinquants, des saisies de drogues, des noyades dans les plages, des intoxications alimentaires, des feux de forêts, des pyromanes interpellés, qu’il s’agit…, une liste qui n’en finit pas. Pour clore le tout, les citoyens ont droit à une exposition aux risques de pollution, dont la corruption environnementale par la faute humaine, et qui au grand dam des riverains, fait couler beaucoup d’encre. Voilà autant de facteurs qui expliquent les dangers de la saison estivale, et que les citoyens redoutent fort. Malheureusement, tous ces crimes inquiètent les populations, même si certains experts en la matière, psychologues et autres se veulent rassurants, en expliquant qu’il s’agit de faits divers, de crise d’adolescence, évoquant également d’autres excuses plus apaisantes pour les esprits des plus vulnérables, afin de minimiser les dégâts. Ce qui autorise de dire que ce revirement à 180 degrés de l’histoire sociétale, ne crée pas pour autant les nouvelles lignes de quiétude  pour un avenir meilleur tant espéré par le citoyen soif du développement prospère de sa ville et de son cadre de vie. Et dire que ces fléaux qui sèment le désordre n’ont rien à voir avec notre culture, ni avec notre religion, ils sont les symptômes du mal dans notre pays.

Benyahia Adda
Samedi 5 Août 2017 - 18:18
Lu 176 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-08-2017.pdf
4.06 Mo - 19/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+