REFLEXION

ECOLE SUPERIEURE DE L’ADMINISTRATION MILITAIRE (ESAM) : Cérémonie de sortie de quatre promotions



Une cérémonie de sortie de quatre promotions d’officiers de l’Ecole supérieure de l’administration militaire (ESAM) a été organisée, mardi à Oran.Il s’agit de la 57ème promotion de la session perfectionnement, de la 2ème promotion spécialisée dans l’administration militaire, de la 10ème promotion de la formation spéciale et enfin de la 3ème promotion des élèves officiers actifs formés selon le système LMD.La cérémonie a été présidée par le Général Major Hadji Zerhouni, Directeur central de l’intendance au ministère de la défense nationale, en présence d’officiers supérieurs de l’Armée nationale populaire (ANP) et de nombreux invités.A cette occasion, le Général Major Hadji Zerhouni a inspecté les promotions sortantes avant de procéder à la remise des grades et diplômes aux élèves officiers majors de promotion dont certains issus de pays frères et amis.Il a également baptisé ces promotions du nom du ChahidZahdour Mohamed plus connu sous le nom de YamaniAbdelkhalek.Dans une allocution prononcée à l’occasion, le Commandant de l’ESAM, le colonel Hamid Meftah, a souligné la qualité des formations militaire et scientifique assurées à ces promotions leur permettant d’être à la hauteur des missions qui leur seront confiées dans leurs unités d’affectation respectives.Le commandant de l’ESAM a également appelé les élèves sortants à défendre avec abnégation la souveraineté du pays, sa stabilité et sa sécurité avant de saluer les efforts consentis par les encadreurs et les enseignants universitaires qui ont assuré les différents programmes de formation durant cette année.Après une parade militaire exécutée par des élèves de l’école, le Général Major Hadji Zerhouni a procédé à l’inauguration de la salle tactico-logistique de l’Ecole et suivre un exposé sur une application développée par les cadres de l’établissement en matière de gestion et de suivi de la bibliothèque.Une distinction a été remise par le Général Major Hadji Zerhouni à la famille du Chahid, tombé au champ d’honneur en 1958, aux frontières algéro-marocaines, lors d’une attaque visant la ligne Morice.                

Medjadji. H
Samedi 22 Juin 2013 - 08:24
Lu 1456 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+