REFLEXION

ECHOS DES LECTEURS : Le désarroi de mon frère face au mépris (hogra) et à la corruption



A Monsieur le Wali de Mostaganem,
 Depuis 1978, mon frère a acquit un local à la Salamandre en location de la mairie de Mostaganem afin d'en faire un commerce et en vivre. En 2014, mon frère a bénéficié d'un permis de construire pour modifier le local et enfin réaliser son projet, mais sans compter sur la cupidité de certaines personnes très aisées qui ont décidé de lui rendre la tâche très difficile et s'emparer de son propre bien. Quelques semaines plus tard, mon frère reçoit un courrier du maire stipulant l'annulation du contrat de location et ordonne de mettre fin à la réalisation des travaux en cours. M. Le Wali, le maire que vous avez limogé, a agit de manière injustifiée. Pourquoi est-il revenu sur sa première décision qui s'avérait être positif ? A mon grand regret, mon frère a été victime d'un abus de pouvoir flagrant, et détroussé de son seul gagne pain par des gens sans loi ni foi. Nous sommes une famille modeste, enfants de Chahid, nous souhaitons seulement que justice soit faite .M. Le Wali j'implore votre indulgence et vous prie de bien vouloir vous pencher sur ce problème dont mon frère a été victime, et l'aider à récupérer ce qui lui appartient depuis 1978, afin qu'il retrouve confiance en notre pays et sa dignité de citoyen respectable qu'il a toujours été. En vous remerciant pour cette lecture M.Le Wali.
  Signée Famille BENTOUMI (Moussa)/ Paris-France

 

Réflexion
Samedi 12 Septembre 2015 - 18:58
Lu 384 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+