REFLEXION

"E’ssanafir" en campagne à Mostaganem : Les "waadates" au secours des candidats



"E’ssanafir"  en campagne à Mostaganem : Les "waadates" au secours des candidats
Rien ne semble retenir ces candidats à la députation, tous les moyens paraissent être bon pour l’accès aux sièges des affaires juteuses, la toute dernière trouvaille pour se faire de la publicité et gagner autant demeure l’organisation des waadas, fêtes populaires rassemblant assez de monde…. !Finalement, les futurs candidats aux prochaines élections législatives du 10 Mai n’hésitent point à recourir à de drôles de moyens pour collecter les voix des électeurs. La toute dernière trouvaille de ces derniers  est l’organisation de fêtes populaires (les waadas) durant les week-ends, ces derniers se transforment pour la circonstance en des « mokadem » des saints qu’ils honorent. Ces futurs députés toute honte  bue, se joignent aux invités pour les prier de soutenir leurs candidatures en votant le jour « J » en leur faveur. Un des candidats indépendants  que nous tairons le nom, organise en fin de semaine durant les deux jours une « waada » avec une fantasia  juste aux côtés d’un mausolée d’un saint de la région, il a invité à cette fête presque toute la région « ouest » de la wilaya. Pour ce faire, il a recruté un « berrah» (crieur public) qui sillonne les communes depuis presque une semaine en annonçant la tenue de la fête. Tous les moyens semblent être bons pour ces candidats qui ne reculent devant rien et ne cessent de gaspiller un argent fou pour les sièges de la députation.                                     

L. AMMAR
Mardi 27 Mars 2012 - 12:14
Lu 491 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par norhan27 le 27/03/2012 14:23
Rien ne garantie que les citoyens ont la mémoire courte donc autant profiter un bon repas au frais de la princesse et les urnes trés certainement dévoileront autre chose.Il ne faut pas croire qu'on est dupe à l'extreme. Quelque soit les cartes utilisés par ces "futurs" députés,du plus jeune au plus vieux "FEKNA" Ce n'est pas le peuple qui va décidé, certains partis sont convaincus de leur vistoire et là se pose la question qui va "tricher" et comment, on le sait mais il faudra des gens propres qui devront mettre un frein à ces manipulations frauduleuses.
De toute façon quelque soit le résultat, ils l'emporteront au paradis; il y a une fin à toute chose.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+