REFLEXION

Dysfonctionnement dans la commission de surveillance des élections



La première séance pour la désignation du président de la commission communale de contrôle des  élections législatives qui a été tenue en présence des partis politiques a été au centre de virulentes contestation après l’annonce des résultats qui a fait objet de pure violation de la loi 01/012 du 14 janvier 2012 laquelle stipule que devant l’égalité des voix, la présidence revient au moins âgé, cependant le contraire a été appliqué  et dans ce cadre le recours du parti des travailleurs a été retenu par la commission de wilaya qui a ordonné un autre tour qui s’est tenu à la bibliothèque nationale « jacques Bercques » de Frenda  ce week-end où un autre modèle de Frenda a été décrie… le nouveau président qui s’est présenté par procuration d’un parti politique (le changement de Menasra… croit-ou savoir), aurait selon des  sources concordantes présenté sa candidature dans un autre parti politique et ce qui est contraire à la loi qui régit cette commission …. Affaire à suivre puisque le dossier est sur le bureau de la commission de wilaya  qui attend les résultats des investigations…. 

Abdelkader Berrebiha
Vendredi 30 Mars 2012 - 12:30
Lu 235 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+