REFLEXION

Du rire pour faire oublier la cherté de la vie à Oran

Au programme, il y aura des sketchs à vous tordre de rire, de nombreux monologues qui vous donneront à réfléchir, de la magie et du chant dont on ne peut se passer.



Du rire pour faire oublier la cherté de la vie à Oran
Pour égayer les soirées du Ramadan et aider les citoyens à retrouver le sourire après les dures journées de privations qu’exige le jeûne et aussi pour faire oublier la mauvaise organisation des festivités de la commémoration du  cinquantième anniversaire de l’Indépendance, le comité des fêtes de la ville d’Oran  a jugé utile de concocter de nouveau un riche programme de rire, de chant, de monologue et de magie, que les familles oranaises pourront apprécier en toute quiétude et en toute sécurité, chaque soir à partir de 22 heures pratiquement jusqu’à la fin du mois du ramadan. Un programme qui sera ouvert par un concert du chanteur Houari Benchenet, suivi par plusieurs soirées qui seront animées par une pléiade d’artistes venus des quatre coins du pays et de l’étranger. On cite entre autres, Daoudia qui a attiré un monde fou lors de son dernier passage à Oran au début de ce mois de juillet, Hassiba Amrouche, Chaba Amina, Naima El Dziria Mohamed El Amari, Mohamed Lamine, Anouar, Cheb Akil, Cheb Réda. Outre les soirées musicales algériennes, il est aussi prévu dans ce programme un évènement très important. Il s’agit du festival du rire qui aura cette année une dimension maghrébine avec la participation d’un bon nombre d’humoristes venu du Maroc et de la Tunisie et sera marqué par la présence du grand humoriste Smain et les comédiens de l’émission El Fhama. L’office des arts et de la culture de la ville d’Oran, a consacré 05 journées à la chanson religieuse « El Ounchouda » avec la participation de Mounchidine issus des pays musulmans, dont le Maroc, l’Indonésie, l’Irak et la Turquie. Le programme musical aura lieu au niveau du théâtre de verdure Chekroune Hasni, Quant au festival du rire, il se déroulera au niveau du conservatoire communal Ahmed Wahbi. La salle El Maghreb abritera les soirées de la musique Andalouse. Outre cela, le public oranais pourra suivre durant ce mois sacré des soirées théâtrales au niveau du lieu dit conservatoire. En marge de ces manifestations culturelles, des conférences sont prévues avec la participation des professeurs de renommée mondiale. Par ailleurs le responsable de ces festivités Aoued nous a déclaré que l’humoriste Abdelkader Secteur ne fera plus partie du programme de la commune d’Oran, suite à son mauvais comportement lors de son dernier passage à Oran. Alors que le cas de la très mauvaise prestation du roi du Ray Cheb Khaled n’ a pas été évoqué quoique ce dernier a fourni une  très mauvaise reproduction avec des retards considérables ,du fait qu’il allait se produire sur scène à partir de 22 h ,n’est arrivé sur scène qu’aux environs de 01h 45 pour se reproduire sur scène et cela sans parler du scandale de son hébergement à  l’hôtel Royal d’Oran d’où il a refusé catégoriquement son hébergement  et a été reloger à l’hôtel  Sheraton en compagnie des Daouidia et les autres  chanteurs et chanteuses étrangers ,et  pour clôturer, les organisateurs ont  fustigé les opérateurs économiques qui n’ont pas soutenu le programme culturel organisé dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie parce qu’ils étaient au courant de la  mauvaise prestation suivi des dépassements et des surfacturations sans  doute pour ne pas s’étaler sur le sort de ces festivités qui ont été d’un  grand échec avec des pertes d’argent considérables .

Medjadji H
Samedi 28 Juillet 2012 - 23:46
Lu 923 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+