REFLEXION

Docteur Belkheir Ali, DSP de la wilaya de Mostaganem à « Réflexion »

« NOUS AVONS REÇU 5000 FLACONS DE SERUM SALE ET GLUCOSE »

Afin de pouvoir donner des réponses fiables aux citoyens qui ont à plusieurs reprises adressé des correspondances à « Réflexion » concernant certains services de la santé, le journal a sollicité le directeur de la santé et de la population, Docteur Belkheir Ali qui nous a reçus dans les locaux de la direction malgré la grande charge de travail qui lui incombait.



Docteur Belkheir Ali, DSP de la wilaya de Mostaganem à « Réflexion »
Divers soucis  de nos lecteurs ont été rapportés à notre interlocuteur. Il s’agit entre autres, des problèmes liés  à la survie des insuffisants rénaux, des perturbations dans la disponibilité des produits indispensables  aux séances d’hémodialyse, des opérations de placement des fistules artério-veineuses, devant assurer la survie des insuffisants rénaux, la vétusté du bloc opératoire et de certains services de l’hôpital Che Guevara, les perturbations dans le fonctionnement de l’hôpital de Sidi Ali dues aux débrayages des vacataires et à la fermeture par certains, de l’administration de cette institution.

L’hémodialyse, L’une des priorités de la DSP de Mostaganem
« L’une des priorités de la DSP est celle de régler tous les problèmes qui entachent les services de l’hémodialyse de la wilaya » dira docteur Belkheir. A cet effet des réunions périodiques, la dernière en date il y a une semaine, a regroupé le président des dialysés, les médecins concernés des trois services (Sidi Ali, Ain Tadeles et Mostaganem), le président du conseil médical et la DSP qui débattent, selon le directeur, des difficultés et insuffisances  rencontrées  et les solutions à y apporter. Pour l’information, le service est actuellement  doté de 29 générateurs tous fonctionnels alors qu’il avait entamé l’année 2011 avec  15 seulement. Ils ont  pris en charge 110 malades dont un enfant durant l’année écoulée.  12625 séances d’hémodialyses ont été assurées par l’unité de vaccination du SEMEP  pour la vaccination contre l’hépatite virale « B » et 84 malades hémodialysés pour la vaccination antigrippale, selon des chiffres confirmés par la DSP. Certains sont amortis, raison pour laquelle la DSP a fait appel à  l’ENACT ; un établissement spécialisé de contrôle et de certification afin d’effectuer une expertise pour l’éventuelle réforme d’une dizaine de ces machines. Cependant, des consultations sont en cours pour l’acquisition de nouveaux générateurs. Par ailleurs  la mise en fonction de l’extension du service, par la création d’une deuxième station est en cours de concrétisation en collaboration avec l’entreprise IMC, laquelle va livrer les trois membranes quoique couteuses et rares mais nécessaires à la mise en marche du service,  nous révèle le DSP. Afin de répondre à l’un de nos lecteurs qui avait mis en exergue le manque de sérum salé et glucosé, vitaux pour le dialysé, le DSP nous dira qu’il y a certes des perturbations quant aux produits « solutés massives »  mais après sollicitation de la pharmacie centrale des hôpitaux, nous avons reçus 24 heure après 5000 flacons de ces produits. Il n’y a pas lieu de parler de pénurie souligne notre interlocuteur en  insistant sur l’une des recommandations essentielles retenues à l issue de l’une des réunions –bilan de la direction, à savoir le renforcement de la gestion du stock des produits pharmaceutiques et la lutte contre les pénuries. La prise en charge de l’opération de la fistule artéro-veineuse, indispensable chez certains dialysés qui n’ont plus de veines , un problème soulevé par plus d’un de nos lecteurs qui se voient obligés de se déplacer vers Oran pour subir cette petite chirurgie ne peut pour le moment se pratiquer à Mostaganem pour la simple raison qu’il n’existe pas au niveau de Mostaganem ,de service de chirurgie vasculaire. Parmi les actions d’impact positif pour les services, un cycle de formation continue et de recyclage de l’ensemble du personnel médical et paramédical est entamé en coordination avec  la direction de la formation du Ministère de la santé. Afin de solutionner définitivement le manque d’eau, cette denrée indispensable pour le bon fonctionnement de ce service, une action de réalisation d’une bâche d’eau  au niveau des UMC va être entreprise.

La réhabilitation de l’hôpital Che Guevara, une action en cours de concrétisation
L’hôpital Che Guevara dont l’état  de vétusté du  bloc opératoire avait choqué le Ministre de la santé lors de sa visité en janvier 2011 qui avait menacé de fermer ce service, vient d’être doté d’une enveloppe conséquente (14.500 000 000) pour le lancement d’une étude, en vue de la réalisation de bloc opératoire, d’un service de réanimation, et d’un service de traumatologie ainsi que d’autres services  en cas de surplus . L’étude  à laquelle des médecins se joindront aux architectes sera lancée fin février nous confie Docteur Belkheir .les malades hospitalisés  pourront bientôt  profiter des services d’un scanner dernière génération(7 barrettes) dont sera doté l’hôpital . Ce qui réglera un problème pas des moindre pour cet établissement.

Les perturbations à l’hôpital de Sidi Ali : un heureux dénouement
Les perturbations qui ont touché l’hôpital de Sidi Ali où rappelons-le des travailleurs vacataires, sans salaires depuis plus d’une année ont débrayé en suivant le mouvement de grève qui avait touché pour les même causes, les établissements sanitaires de la daïra de sidi Lakhdar mais qui ont débordé sur des protestations de jeunes extérieurs au service, qui  ont fermé l’administration de l’hôpital et réclamaient des postes de travail alors que ne détenant aucun diplôme pour la plus part d’entre eux. Ces événements ont  quelque peu connu un apaisement après  la visite sur les lieux du Wali  il y a deux mois,  à l’occasion de la réception d’un scanner par l’hôpital. Docteur Belkheir nous a appris que cette affaire va éminemment connaitre un heureux dénouement et une solution définitive qui consiste en la régularisation de tous les vacataires, voire une titularisation vu l’existence de postes budgétaire pour 2012. Afin de revoir la répartition des malades par lieu de résidence, la wilaya de Mostaganem s’est renforcée par 05 nouveaux  hôpitaux  actuellement  en construction. Il s’agit de l’hôpital de Kharouba de 240 lits dont les travaux gros œuvres sont à 90%, de l’hôpital  de Bouguirat (60 lits) et de l’hôpital  de Mesra (60 lits) et  de l’hôpital  d’Achaacha (60lits) gros œuvres achevées.  Pour ces quatre établissements l’achèvement avec équipements est prévu pour le 1er semestre 2013. Pour l’hôpital d’Ain Nouissy, l’étude est achevée et déposée auprès du Ministère de la santé pour approbation.

La création d’un service de dépistage du cancer du col de l’utérus à Ouled Maallah, l’une des opérations d’envergure du programme 2011 pour le secteur
Le programme 2011 compte en plus de  l’inscription des études et réalisation des 5 établissements de santé de proximité, celle d’un service de médecine du travail dont le choix de terrain a déjà été fait  à Kharouba à proximité des urgences devant drainer 70.000 travailleurs des PME, PMI. Une étude est en cours pour la réalisation à sidi Ali, d’une maison de diabétiques, d’un SAMU 27 à Kharouba. Il est important de souligner une action- on ne peut plus- vitale de la DSP. Celle de la création d’un service de dépistage du cancer du col de l’utérus, un dépistage cito-pathologique (2ième pathologie de cancer chez les femmes après le cancer du sein), à Ouled Mellah. Pour se faire, le personnel de ce service (des sages femmes) a été formé à Alger.  La réalisation d’une maternité à Mostaganem. Le DSP souligne à ce propos la rénovation de la maternité sis à Lalla Kheira , qui après avoir touché les 3 étages, cette action s’intéresse à 1er étage et au réz-de –chaussée de cet établissement.  D’autres actions sont inscrites dans le programme 2011 visant à promouvoir le secteur et améliorer les divers services  de santé. A travers ces quelques données ; nous espérons avoir apporté quelques éléments de réponses aux préoccupations de nos lecteurs et particulièrement les insuffisants rénaux qui nous ont écrit.

ALAA.A
Mercredi 25 Janvier 2012 - 10:54
Lu 1784 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+