REFLEXION

Djezzy condamné à une amende de 1,3 milliard de dollars



Orascom Telecom Holding (OTH) a annoncé, ce mercredi 28 mars dans un communiqué, que la justice algérienne a condamné sa filiale locale Djezzy à une nouvelle amende de 99 milliards de dinars, soit près de 1,3 milliard de dollars. Cette condamnation vient s’ajouter au redressement fiscal déjà subi par l’opérateur et à d’autres amendes infligées par la justice depuis le début du conflit entre OTH  et l’État algérien. Un membre de la direction de Djezzy a également été condamné dans cette affaire liée à une plainte de la Banque d’Algérie, précise le groupe égyptien. La plainte remonte à 2010 et concerne des accusations de violation de la législation algérienne sur les changes. Orascom Telecom Algérie (OTA), qui exploite la marque commerciale Djezzy, affirme avoir agi en conformité avec la loi, ajoute le communiqué. Elle a décidé de faire appel du jugement prononcé. Un appel qui suspend les peines prononcées, précise encore le communiqué. OTH affirme soutenir la direction d’OTA dans ses démarches. Ces condamnations interviennent alors que le gouvernement algérien négocie le rachat d’au moins 51 % de l’opérateur Djezzy. Ce mercredi, la cotation de l’action Orascom Télécom a été suspendue à la Bourse du Caire. Le marché attend l’annonce d’un accord sur la valorisation de Djezzy. Elle pourrait atteindre 6,9 milliards de dollars.

Nadine
Vendredi 30 Mars 2012 - 12:35
Lu 284 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+