REFLEXION

Djaballah en campagne à Mascara : Plus de Théologie que de Politique



Djaballah en campagne à Mascara : Plus de Théologie que de Politique
Venant de la ville de Takhmaret dans la Wilaya de Tiaret sa première étape, le Président du FJD a rendu visite à la Fondation de l’Emir Abdelkader avant de se rendre à la Maison de la Culture « Abi Ras Naciri » où l’attendait un grand nombre de militants de son parti. Mr Djaballah trouve que la deuxième étape de son parcours est semée de grands événements, puisqu’il lui était question de visiter la fondation de l’Emir le grande figure du fondateur du premier état moderne Algérien, tenir son meeting dans une salle portant le nom d’un grand théologien en la personne d’Abi Ras Naciri et que cette visite coïncide également avec la journée du savoir. Dans son intervention Mr Djaballah a basé son discours plus sur le coté Théologie que politique et compte tenir la ligne de la continuité du militantisme tout en préservant les idéologies, comme le savoir qui est la lumière qui ne devait pas être éteinte, préserver les symboles de la Révolution Algérienne. Le parti du FJD base sa politique sur l’Arabité, l’Islam et la citoyenneté, en sortant du pouvoir des envies et des désires. Le Président du FJD a rendu un grand hommage aux Révolutionnaires comme l’Emir Abdelkader qui a tenu tête au Colonialisme, Abdelhamid Ben Badis qui a crée l’Association des Oulémas qui activait dans ses bases contre le Colonialisme. Djaballah a également évoqué le Printemps Arabe et l’anéantissement des systèmes qui gouvernaient certains  Pays Arabes Comme la Tunisie, l’Egypte ou le Yemen et qui cherche toujours a gagner du terrain dans cette sphère Africaine. Djaballah s’est longuement étalé sur le pouvoir qui dit il, a son langage en disant que les droits s’arrachent mais ne se donnent pas suivant l’idéologie des systèmes existants, hors que le droit se donne en contre partie du devoir comme le prévoit notre religion qui gouverne depuis 1.443 ans dit l’Orateur, l’  Islam est claire dans la gouvernance et c’est la religion qui respecte le droit et le devoir pour chaque citoyen vivant sur son territoire et portant la résidence du pays.                  

B.Boufaden
Mercredi 18 Avril 2012 - 13:43
Lu 310 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 19/04/2012 00:28
Ya Si Djaballah ! Si ton FJD n'est pas contre ce qui suit, il est le bienvenu. " Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a le droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. " Article 28, alinéa 1, "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par les Kouffars en 1948 !

2.Posté par Ghodbane3labladi le 19/04/2012 00:39
Suite. "1/ Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. 2/ Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. 3/ Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille, une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous les autres moyens de protection sociale." Article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par les kouffars en 1948 !

3.Posté par Ghodbane3labladi le 19/04/2012 00:57
Si vous ne me traitez pas d'apostat et si vous m'accordez la vie sauve vous être un démocrate. "Toute personne a le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites." Article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme" adoptée par les kouffars en 1948 et ratifiée par l'Algérie !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+